Publicité

Carte blanche - Bertrand Burgalat reprend "Ce n'est rien" de Julien Clerc

Carte blanche - Bertrand Burgalat reprend "Ce n'est rien" de Julien Clerc
Carte blanche - Bertrand Burgalat reprend "Ce n'est rien" de Julien Clerc
© Getty - 2017 Foc Kan / Contributeur

Le chanteur et producteur de disques corse était invité dans "Boomerang", à l'occasion de la sortie de son nouveau titre "L'homme l'idéal". Au micro d'Augustin Trapenard, pour sa carte blanche, il a choisi d'exprimer son amour pour la chanson en interprétant "Ce n'est rien" de Julien Clerc.

C'est en écoutant en boucle le disque légendaire de Pink Floyd The Dark Side Of The Moon, et en assistant à l'un de leur concert en 1974, que le chanteur a compris qu'il consacrerait sa vie à la musique. Depuis, il intègre toutes les influences en vogue, des années 1960 jusqu'aux tendances actuelles, tout ce qu'il est possible d'associer pour donner corps à une musique qui épouse aussi bien le rock que l'électronique. 

Son style est aussi éclectique que ses collaborations artistiques sont indénombrables. Celui que l'on surnomme souvent le "Phil Spector français" est venu se confier sur les rêves que suscitent en lui l'écriture musicale, ses approches de la composition, dans "Boomerang".

Publicité
55 min

À cette occasion, Bertrand Burgalat a souhaité reprendre la chanson "Ce n'est rien" de Julien Clerc, un titre auquel il reste particulièrement attaché tant c'est, pour lui, "la musique dans ce qu'elle a de plus beau, un exemple de morceau totalement intemporel qui plonge droit au cœur, mélangeant aussi bien la joie que la mélancolie". 

Une chanson écrite par Étienne Roda-Gil, parue sur l'album Niagara sorti en 1971. Avec ici des arrangements du compositeur Jean-Claude Petit et une collaboration avec son ami Laurent Chalumeau : 

Ce n'est rien 

Tu le sais bien le temps passe, ce n'est rien 

Tu le sais bien Elles s'en vont comme les bateaux et soudain 

Ça revient 

Pour un bateau qui s'en va et revient 

Il y a mille coquille de noix sur ton chemin 

Qui coule et c'est très bien [...]

Aller plus loin 

🎧  RÉÉCOUTER - Boomerang : Anne Parillaud à fleur de peau

🎧  NOUVEAUTÉ - Bertrand Burgalat : L'homme idéal 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

🎧  SUIVRE - Tous les entretiens d'Augustin Trapenard, du lundi au vendredi à 9h05 

▶︎▶︎▶︎ @BoomerangInte