Publicité

CARTES – Paris, Hérault, Alpes-Maritimes, visualisez les départements où l’épidémie de Covid flambe

Par
La France est actuellement confrontée à une nouvelle vague épidémique de COVID-19 alimentée par le variant BA.5 du coronavirus.
La France est actuellement confrontée à une nouvelle vague épidémique de COVID-19 alimentée par le variant BA.5 du coronavirus.
© Radio France - *

Le rebond épidémique se confirme et concerne une grande partie du pays. En Ile-de-France, mais aussi dans l'Hérault, la Haute-Garonne, et le Finistère, le taux d'incidence dépasse les 800 cas pour 100.000 habitants.

La septième vague de l’épidémie de Covid-19 s’accélère en France. La progression est marquée, les cas des contaminations repartent à la hausse. Mardi soir, plus de 147.000 nouveaux malades ont été recensés par Santé publique France, soit une augmentation de 54% en une semaine. Il y a sept jours, Santé Publique rapportait quelque 95.000 cas positifs, et 35.000 cas quotidiens pour le mardi 31 mai, il y a un mois. Ce rebond est lié à l’apparition de nouveaux sous-variants d'Omicron, BA.4 et BA.5, particulièrement contagieux et capables de contourner les défenses immunitaires. Au niveau national, le taux d’incidence est de 731 cas pour pour 100.000 habitants, soit une augmentation de 53% en une semaine.

Le virus s'installe en Ile-de-France

Preuve que cette nouvelle vague de Covid-19, la septième, touche toute la France, le taux d’incidence dépasse 500 cas pour 100.000 habitants dans 72 départements. En métropole, c’est dans les départements d’Ile-de-France que l’on trouve les chiffres les plus hauts, à Paris (1173), les Hauts-de-Seine (1116), le Val-de-Marne -963). Des départements du sud sont également très touchés, comme l’Hérault (833), les Alpes-Maritimes (812) et les Bouches-du-Rhône (745).

Publicité

Pour l’instant, les départements les moins touchés par cette nouvelle vague sont pour la plupart dans l’est du pays, comme les Vosges (346), la Haute-Marne (348) et la Meuse (369).

L'Est épargné par la septième vague

Pour mieux se rendre compte de l’évolution de l’épidémie dans chaque département, nous avons aussi comparé le taux d’incidence actuel par rapport à la semaine précédente. C’est dans le Tarn-et-Garonne que le nombre de contamination a le plus grimpé. Il a augmenté en une semaine de 81% en une semaine. C’est plus que dans les Hautes-Alpes et dans le Tarn (+79%), dans le Drôme, les Pyrénées-Orientales et les Bouches-du-Rhône (+76%)

Au total, 15.496 malades du Covid étaient hospitalisés mardi, contre 14.333 une semaine plus tôt. Parmi eux, 898 étaient pris en charge dans les services de soins intensifs, contre 841 il y a une semaine.