Ces 21 photos qui ont marqué l'année 2021

Publicité

Ces 21 photos qui ont marqué l'année 2021

Par
Les images de l'année 2021 [photo montage].
Les images de l'année 2021 [photo montage].
© AFP - Saul Loeb / Simon Wohlfahrt / Brandon Bell/Getty images / Brandon CRIBELAR/US Ce

L'année 2021 aura été marquée par l'épidémie de Covid-19, mais pas seulement. Catastrophes climatiques, assaut du Capitole, Jeux olympiques, mort du prince Philip et de Jean-Paul Belmondo... Revivez l'année 2021 en 21 images.

Comme 2020, l'année 2021 a été rythmée par le Covid-19. Mais la terre ne s'est pas arrêtée de tourner et plusieurs grands événements sont venus bouleverser le quotidien de millions de personnes. Rétrospective de l'année en 21 grandes dates et images.

Une nouvelle année Covid

Le Covid-19 s'est invité au Nouvel An de cette Américaine.
Le Covid-19 s'est invité au Nouvel An de cette Américaine.
© AFP - STEPHANIE KEITH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images

L'année 2020 s'était clôturée avec le maintien des restrictions sanitaires et sur l'image de Mauricette, première Française vaccinée contre le Covid-19. Beaucoup espéraient des jours meilleurs pour 2021. Mais le 15 janvier, la barre des 2 millions de morts du Covid-19 est franchie, d'après le comptage réalisé par l'Agence France-Presse (AFP) à partir des bilans officiels fournis par les autorités. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, déplore un "cap douloureux". Le seuil des cinq millions de décès est franchi en novembre, d'après l'université américaine John Hopkins. Mais la réalité est sans doute bien pire : 17 millions de personnes sont mortes à cause de la pandémie, estime la revue "The Economist", qui a analysé la surmortalité depuis janvier 2020.

Publicité

Chaos au Capitole

Des supporters de Donald Trump ont pris d'assaut le Capitole le 6 janvier 2021.
Des supporters de Donald Trump ont pris d'assaut le Capitole le 6 janvier 2021.
© AFP - Saul Loeb

L'année 2021 commence sur les chapeaux de roues. Au milieu des informations sur le Covid-19 et la vaccination, une parenthèse élections américaines s'ouvre. Le 6 janvier, tous les yeux sont braqués sur le Capitole. Alors que les représentants du Sénat et de la Chambre sont en train de certifier le vote de l'élection de Joe Biden, le Congrès américain est pris d'assaut par des milliers de partisans du président sortant Donald Trump, qui n'acceptent pas le résultat des élections. Un homme, drapeau américain à la main, torse nu, maquillé et portant une coiffe amérindienne avec cornes de bison, devient le symbole de cette attaque. Un assaut ultra-violent qui a fait cinq morts, quatre émeutiers et un policier.

Le déchirement birman

Le cri de douleur et les larmes d'une enfant lors des funérailles de son père, tué lors des manifestations contre le coup d'Etat.
Le cri de douleur et les larmes d'une enfant lors des funérailles de son père, tué lors des manifestations contre le coup d'Etat.
© AFP - STR

Le 1er février, une opération militaire renverse le pouvoir en Birmanie. Aung San Suu Kyi, alors Conseillère d'État, et le président Win Myint sont arrêtés. Ce coup d'État déclenche d'importantes manifestations, violemment réprimées. Les forces de sécurité birmane tirent à balles réelles et une dizaine de personnes sont tuées. Une répression "fermement" condamnée par l'ONU, qui appelle également à la libération de toutes les personnes arrêtées. Depuis, Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel, 76 ans, est assignée à résidence pour purger une peine de deux ans d'emprisonnement. Elle est encore en attente de plusieurs décisions dans d'autres affaires et risque d'écoper de dizaines d'années de prison.

L'Ever Given bloque le commerce mondial

Image satellite de l'Ever Given, bloqué à partir du 24 mars dans le Canal de Suez.
Image satellite de l'Ever Given, bloqué à partir du 24 mars dans le Canal de Suez.
© AFP - RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / CNES 2020" - NO MARK

Le commerce mondial totalement à l'arrêt. Cette fois-ci ce n'est pas à cause du Covid-19 mais d'un énorme navire, bloqué dans le canal de Suez. L'Ever Given, un porte-conteneur de 400 mètres de long et de plus de 220.000 tonnes, a dévié de sa trajectoire, mardi 23 mars, et bloque toute la circulation dans cette route qui compte parmi les voies navigables les plus fréquentées du monde. En moyenne, 51 navires y passent chaque jour. L'Ever Given est finalement remis à flot trois jours plus tard. Les quelque 400 navires qui attendaient aux deux extrémités reprennent leur route.

La mort du Prince Philip

Le chef du village de Yakel, Albi, et des membres de sa famille, tiennent un portrait du prince britannique Philip, duc d'Édimbourg, dans le village reculé du Pacifique de Vanuatu le 12 avril 2021.
Le chef du village de Yakel, Albi, et des membres de sa famille, tiennent un portrait du prince britannique Philip, duc d'Édimbourg, dans le village reculé du Pacifique de Vanuatu le 12 avril 2021.
© AFP - DAN MCGARRY

Des milliers de fleurs déposées au palais de Buckingham, des marches militaires, des coups de canon puis une minute de silence. Partout dans le monde, des Britanniques et membres du Commonwealth rendent hommage au prince Philip. L'époux de la reine Elizabeth II s'est éteint le 9 avril. Le duc d'Edimbourg aurait eu cent ans en juin.

Le conflit israélo-palestinien ravivé

Le Dôme de fer israélien détruit les roquettes palestiniennes.
Le Dôme de fer israélien détruit les roquettes palestiniennes.
© AFP - Anas Baba

En mai, le conflit israélo-palestinien est relancé par un conflit sur les droits de propriété de terres à Jérusalem-Est. La tension sous-jacente entre les deux peuples se ravive au fil et jours et de nouveaux affrontements opposent les forces de sécurité israélienne et le Hamas, à coups de frappes millimétrées pour les uns et de roquettes pour les autres. La journée du 15 mai est marquée par de nouvelles frappes israéliennes qui tuent dix membres d'une famille palestinienne, dont huit enfants. Une autre frappe détruit un immeuble abritant les locaux de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera et de l'agence de presse américaine Associated Press. 

Des dizaines de manifestations ont lieu dans le monde entier en soutien au peuple palestinien et pour demander la fin des affrontements. La crise se termine par un cessez-le-feu le 21 mai. Elle aura fait plus de 260 morts, 254 Palestiniens, parmi lesquels 66 enfants, et 12 Israéliens, dont deux enfants.

Ciel rouge en RDC

Les habitants de Goma ont été obligés de fuir.
Les habitants de Goma ont été obligés de fuir.
© AFP - Simon Wohlfahrt

Un ciel rouge vif et une coulée de lave large de plusieurs centaines de mètres. C'est le paysage autour de Goma, ville de République démocratique du Congo (RDC), à la frontière avec le Rwanda, le 15 mai dernier. Le volcan Nyiragongo est entré en éruption. Un réveil qui prend tout le monde de court. Les habitants de Goma ont pour ordre de quitter la ville en raison de l'avancée de la coulée de lave et des gaz mortels. Plusieurs villages en périphérie sont détruits et 32 personnes sont tuées.

Les violences policières condamnées au États-Unis

Des manifestations en hommage à George Floyd ont été organisées à Minneapolis.
Des manifestations en hommage à George Floyd ont été organisées à Minneapolis.
© AFP - Brandon Bell/Getty Images/AFP Brandon Bell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty

Scènes de joie et de soulagement dans les rues de Minneapolis le 25 juin. L'ancien policier blanc Derek Chauvin a été condamné à 22 ans et demi de prison par la justice de l'Etat du Minnesota pour le meurtre de George Floyd. Il a fait appel de ce verdict.

Un an plus tôt, le 25 mai, Derek Chauvin a tué cet Afro-Américain de 46 ans en restant agenouillé sur son cou pendant près de dix minutes lors d'une opération de police. La scène, filmée et mise en ligne, avait déclenché d'immenses manifestations contre le racisme et les violences policières dans tous les États-Unis et au-delà.

En parallèle, la justice fédérale a ouvert ses propres poursuites en inculpant Derek Chauvin, ainsi que ses trois anciens collègues, pour "violation des droits constitutionnels" de George Floyd. Le 15 décembre dernier, il a pour la première fois reconnu une responsabilité dans le drame en plaidant coupable.

La terre vue du ciel

Richard Branson a atteint les limites de l'espace avec son vaisseau.
Richard Branson a atteint les limites de l'espace avec son vaisseau.
© AFP - EyePress News / EyePress

Le tourisme s'étend à l'espace. Ou plutôt à sa frontière. Le 11 juillet, le milliardaire britannique Richard Branson effectue le premier vol de tourisme spatial. À bord de son vaisseau Virgin Galactic, il passe quelques minutes à 80 kilomètres d'altitude, la hauteur fixée aux États-Unis pour la frontière de l'espace. Le milliardaire de 70 ans est accompagné de deux pilotes et de trois autres passagers. Une fois le moteur coupé, les passagers ont pu se détacher de leur siège pour flotter quelques minutes en apesanteur, et admirer la courbure de la Terre depuis l'un des 12 hublots de la cabine. Après un pic à environ 90 km d'altitude, le vaisseau est redescendu en planant.

Neuf jours plus tard, l'homme le plus riche de la planète, l'Américain Jeff Bezos s'envole à son tour à bord du premier vol habité de son entreprise Blue Origin.

Paysages de désolation en Belgique et en Allemagne

La ville de Rochefort, en Belgique, a été particulièrement touchée.
La ville de Rochefort, en Belgique, a été particulièrement touchée.
© AFP - JOHN THYS

Des voitures les unes sur les autres, des maisons éventrées, des torrents dans les rues et d'immenses glissements de terrains. Ces paysages dévastés sont ceux de l'est de la Belgique et de l'ouest de l'Allemagne mi-juillet. D'importantes inondations les 14 et 15 juillet ont tout emporté sur leur passage. Plus de 200 personnes sont tuées. Ces crues ont été la catastrophe la plus coûteuse en Europe, entraînant 40 milliards de dollars de pertes économiques et une facture de 13 milliards de dollars pour les assureurs.

Des méga feux dans le monde entier

Un hélicoptère vient prendre de l'eau pour tenter de maîtriser les flammes qui dévorent la région de Mugla, en Turquie.
Un hélicoptère vient prendre de l'eau pour tenter de maîtriser les flammes qui dévorent la région de Mugla, en Turquie.
© AFP - Mahmut Serdar Alakus / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency

La planète brûle. L'été 2021 a été marqué par de gigantesques incendies dans le monde entier, de la Californie à la Sibérie, en passant par le Canada, la Turquie, la Grèce, l' Algérie et la France.

Dans le nord de la Californie, le "Dixie Fire" consume une large partie de la forêt à partir de la mi-juillet et pendant plus d'un mois. Il détruit plus de 250.000 hectares et plus de 1000 habitations. Des dizaines d'autres incendies ravagent l'ouest des États-Unis, en proie à une sécheresse chronique encore aggravée par les effets du changement climatique.

Au même moment en Russie, la Sibérie est en proie à des feux particulièrement virulents, ravageant plus de 17,3 millions d'hectares. La fumée provoquée par les incendies atteint même le pôle Nord, selon la Nasa.

Le pourtour méditerranéen n'échappe pas aux températures extrêmes et donc aux flammes. En France, un violent incendie dans le Var fait deux morts et dévaste plus de 7.000 hectares.

Des Jeux sans spectateurs

L'athlète ougandais Stephen Kissa court le 10.000 mètres dans un stade vide.
L'athlète ougandais Stephen Kissa court le 10.000 mètres dans un stade vide.
© AFP - Antonin THUILLIER

Le stade olympique de Tokyo totalement vide de ses spectateurs. L'image restera gravée dans l'histoire des Jeux olympiques et paralympiques. En pleine pandémie, les Jeux de 2020 ont été reportés du 23 juillet au 8 août 2021 pour les olympiques et du 24 août au 5 septembre. Mais le virus est encore-là et les Jeux sont organisés à huis clos et avec un protocole sanitaire très strict pour les athlètes et leur encadrement.

Le dérèglement climatique en marche

Un ours polaire au milieu de morceaux de glace fondus sur la Terre François-Joseph, à l'extrême Nord de la Russie,
Un ours polaire au milieu de morceaux de glace fondus sur la Terre François-Joseph, à l'extrême Nord de la Russie,
© AFP - Ekaterina ANISIMOVA

Au cœur d'un été marqué par d'immenses incendies et des crues meurtrières, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat publie le 9 août un nouveau rapport alarmant. Le constat est simple : quels que soient nos efforts de réduction des gaz à effet de serre, certains changements du climat sont déjà "irréversibles" sur des décennies, voire des millénaires.

La terre tremble en Haïti

À Port-à-Piment, les habitants font le tri dans les débris.
À Port-à-Piment, les habitants font le tri dans les débris.
© AFP - Reginald LOUISSAINT JR

Les catastrophes n’en finissent pas de s’abattre sur Haïti. Alors que le pays vient d’enterrer son président, Jovenel Moïse, assassiné le 7 juillet par un commando militaire, la terre se met à trembler. Le 14 août, un séisme de magnitude 7,2 frappe la péninsule de Tiburon, à 150 kilomètres à l’ouest de la capitale Port-au-Prince. De nombreux bâtiments s’écroulent. Plus de 2.200 personnes sont tuées.

En 2010, un puissant séisme avait fait plus de 300.000 morts.

La chute de l'Afghanistan

Des centaines d'Afghans fuient Kaboul à bord d'un avion militaire américain.
Des centaines d'Afghans fuient Kaboul à bord d'un avion militaire américain.
© AFP - Brandon CRIBELAR / US Central Command Public Affairs

Tous les espoirs s'effondrent en quelques jours. Sous le regard des caméras du monde entier, des milliers d'Afghans tentent de fuir leur pays après l'arrivée des talibans dans Kaboul le 15 août et leur prise de pouvoir. Quelques mois plus tôt, le président américain Joe Biden a décidé de mettre fin à 20 ans de guerre en retirant les troupes américaines d'Afghanistan. Les talibans ont désormais le champ libre et en profitent. Dans les zones qu'ils contrôlaient déjà, ils sont accusés des pires atrocités.

Les pays occidentaux ferment leurs ambassades et évacuent en vitesse leurs ressortissants et leurs partenaires. Sur le tarmac de l'aéroport de Kaboul, des milliers d'Afghans tentent de monter dans les avions. De terribles scènes de panique qui font le tour du monde.

Adieu "Bébel"

Les Français disent adieu à "Bebel" après la cérémonie nationale aux Invalides.
Les Français disent adieu à "Bebel" après la cérémonie nationale aux Invalides.
© AFP - Thomas SAMSON

Il était "une légende", "un trésor national", "un monument" du cinéma. Le 6 septembre, les Français pleurent Jean-Paul Belmondo, décédé à 88 ans. Un hommage national lui est rendu trois jours plus tard aux Invalides et le public est invité à se recueillir ensuite devant le cercueil, pour dire un dernier au revoir à "Bébel".

Avec plus de 80 films au compteur et des rôles inoubliables, ce monstre sacré du cinéma français a marqué à jamais le septième art.

Les Pandora Papers

Manifestation au ministère de l'Économie contre le ministre Paulo Guedes, cité dans les Pandora Papers.
Manifestation au ministère de l'Économie contre le ministre Paulo Guedes, cité dans les Pandora Papers.
© AFP - Sergio LIMA

Des milliers de milliards d’euros de fraude et d’évasion fiscale. La révélation tombe le 3 octobre et on la doit au Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et ses partenaires, dont la cellule investigation de Radio France.

Les 600 journalistes de 117 nationalités  révèlent les noms de ces milliardaires prêts à tout pour échapper à l’impôt. Leur enquête confirme l’étude réalisée en 2020 par l' Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui évaluait à 11.300 milliards de dollars, les sommes détenues dans des paradis fiscaux.

Parmi les milliardaires incriminés se trouvent l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair et son épouse Cherie Blair, le roi de Jordanie Abdallah II, l’ancien roi d’Espagne Juan Carlos Ier, le Premier ministre tchèque, l’ancien président du FMI Dominique Strauss-Kahn ou encore le ministre brésilien de l’Économie.

La tragédie migratoire

Des bougies ont été déposées place de la République à Paris en hommage aux 27 victimes décédées dans la Manche.
Des bougies ont été déposées place de la République à Paris en hommage aux 27 victimes décédées dans la Manche.
© AFP - Pauline Tournier / Hans Lucas / Hans Lucas

Année après année, le constat est le même : des enfants, des femmes et des hommes meurent noyés au large de nos côtes en tentant d’accéder à une vie meilleure

La fin d’année a été marquée par la mort de 27 personnes le 24 novembre dans la Manche, au large de Calais, dans le naufrage de leur embarcation alors qu'elles essayaient de rejoindre l'Angleterre.

Dans le même temps, des centaines de migrants sont bloqués à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie. Cette dernière est accusée par les pays occidentaux d'avoir orchestré l'afflux de milliers de migrants aux frontières de l'UE depuis l'été afin de se venger de sanctions imposées après les élections contestées de 2020. Toujours est-il que la Pologne a annoncé la construction d’un mur à sa frontière, le douzième en Europe.

Joséphine Baker en pleine lumière

Joséphine Baker entre au Panthéon.
Joséphine Baker entre au Panthéon.
© AFP - Thomas COEX / POOL

Elle a été tour à tour artiste de music-hall, résistante et militante anti-raciste. Elle est ce que la France a de plus beau. Le 30 novembre, Joséphine Baker entre au Panthéon. Cette femme, noire, artiste de scène et née à l'étranger est la sixième femme à reposer dans ce monument historique, sur 80 personnages illustres.

Le jour de sa panthéonisation, la foule vient nombreuse célébrer et rendre hommage à cette femme d'exception. Après la diffusion de "Me revoilà Paris", l'une des plus célèbres chansons de Joséphine Baker, six membres de l’Armée de l’Air et de l’Espace portent son cénotaphe, couvert du drapeau français, jusqu'à l'entrée du Panthéon. Ils sont suivis par une aviatrice de l’Armée de l’Air et de l’Espace portant les cinq décorations de Joséphine Baker : Chevalier de la Légion d’Honneur, Croix de Guerre 1939/1945 avec Palme de Bronze, Médaille de la Résistance, Médaille Commémorative des Services Volontaires de la France Libre, Médaille Commémorative Française de la Guerre de 39-45.

"Vous entrez dans ce Panthéon où s'engouffre avec vous un vent de fantaisie et d'audace. Pour la première fois ici une certaine idée de la liberté et de la fête", déclare Emmanuel Macron. "Vous entrez dans ce Panthéon parce que, née américaine, il n'y a pas plus française que vous."

Les États-Unis balayés par des tornades

Le cinéma de Mayfield a été en partie détruit par la tempête.
Le cinéma de Mayfield a été en partie détruit par la tempête.
© AFP - Brandon Bell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty

Nouvelle catastrophe naturelle aux États-Unis. Le 10 décembre, le sud-est du pays est balayé par de violentes tornades. La tempête fait plus de 70 morts et des milliers d’habitations sont détruites. Le président américain Joe Biden déplore "l’une des séries de tornades les pires de l’histoire" du pays_._

La ville de Mayfield dans le Kentucky est partiellement rasée. Les photos du cinéma de la ville, dont l’écran détruit laisse apparaître un paysage dévasté font, le tour du monde.

La page de l'année 2021 se tourne mais pas celle du Covid

La troisième dose de vaccin contre le Covid-19 s'est invitée à Noël.
La troisième dose de vaccin contre le Covid-19 s'est invitée à Noël.
© AFP - MATTHIAS BEIN / dpa-Zentralbild / dpa Picture-Alliance

L’année 2021 se termine comme elle avait commencé, avec la vaccination contre le Covid-19. Les pays les plus avancés en sont déjà à leur troisième dose par personne, pour faire face à un nouveau variant particulièrement virulent, Omicron.

"2022 doit être l'année où nous mettrons fin à la pandémie", a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le 20 décembre. Tous les espoirs sont permis.