Publicité

Cette époque où la Bretagne était dominée par une immense chaîne de montagnes

En Bretagne, il faut imaginer un paysage dominé par une immense chaîne de montagnes, aussi grande que les Alpes du Sud en Nouvelle Zélande comme ici au Parc national de Fiordland
En Bretagne, il faut imaginer un paysage dominé par une immense chaîne de montagnes, aussi grande que les Alpes du Sud en Nouvelle Zélande comme ici au Parc national de Fiordland
© Getty - Ketkarn sakultap

La lecture géologique de notre planète permet de raconter l'histoire naturelle de n'importe quel espace terrestre. Qu'en est-il de la Bretagne ? Que traduisent les somptueuses roches millénaires toujours présentes, au regard de la formation de l'espace breton aussi appelé "massif armoricain" ?

Une réponse grâce à la géologie 

C'est sans doute la plus vieille histoire que l'on puisse établir d'un espace comme un autre de la planète, bien avant l'histoire de l'existence humaine car, en géologie, il faut raisonner en millions et en milliards d'années ! C'est la géologie qui permet de mettre le paysage en mouvement et de mieux comprendre notre environnement, notre faune, notre flore et les enjeux environnementaux nous concernant. 

Dans "La Terre au carré", au micro de Mathieu Vidard, les deux géologues Arnaud Guérin et Patrick de Wever, reviennent sur les origines de la physionomie des paysages bretons, tels qu'ils étaient il y a plus de 2 milliards d'années, et qu'ils n'avaient absolument rien à voir avec aujourd'hui. Mais les traces, elles, demeurent toujours présentes et la planète est remplie de roches somptueuses en guise d'ancêtres naturels. 

Publicité

La Bretagne n'est qu'un seul lieu mais comprend avec lui une diversité environnementale exceptionnelle, fruit de la formation et de la déformation des chaînes de volcans, de montagnes, des séismes, des glaciations… Depuis 2 milliards d'années, la planète vit un déplacement progressif des couches terrestres qui suscitent ces phénomènes de transformation naturels. Ce sont eux qui ont façonné le Massif armoricain, lui ont donné sa singularité en laissant apparaître un grand nombre de roches notamment calcaires, des gneiss, des schistes, des roches magmatiques… cristallisées depuis les profondeurs de la croûte terrestre, et dont beaucoup restent exposées aujourd'hui à la surface du fait de l’érosion permanente des sols.

En Bretagne, comme à la montagne ! 

Arnaud Guérin : "La Bretagne présente aujourd'hui des rochers où la mer se brise, mais qui forment et immortalisent les restes d'une Bretagne que personne n'a connue, qui date de centaines de millions d'années : 

En Bretagne, il faut imaginer un paysage dominé par une immense chaîne de montagnes, plus grande que tout ce qui existe sur Terre aujourd'hui ! 

Une chaîne de montagnes avec de très hauts reliefs similaires à ceux des Alpes, ceux de l'Himalaya. Celles qui s'en rapprochent le plus aujourd'hui sont celles de la Nouvelle-Zélande (appelée Alpes du sud), avec ses reliefs extraordinairement acérés. Un massif qui ferait près de six fois la taille de la France, qui culminerait à 8000 mètres d'altitude. Car il faut bien s'imaginer que notre territoire n'existait pas tel qu'il est aujourd'hui". 

Qu'est-il arrivé ? Pourquoi cette haute chaîne de montagnes a disparu ? 

Arnaud Guérin : "Tout simplement parce qu'une chaîne de montagnes met 150 millions d'années à se former, 150 millions d'années à s'éroder et qu'il y a 300 millions d'années, on était situé sur l'équateur à un moment de choc tectonique des couches terrestres. Soit des plaques qui bougent et forment les reliefs dont nous sommes les héritiers ! La roche de Crozon, par exemple, s'est formée il y a 420 millions d'années, quasiment au pôle sud et, depuis, elle n'a fait que voyager pour remonter vers là où le relief breton se trouve aujourd'hui. Nous pourrions également citer la baie du Mont-Saint-Michel, ou encore les monts d'Arré.

Quant aux gros amas de granit rose présents entre Perros-Guirec et Trébeurden, poursuit Patrick De Wever, "ça correspond au cœur de la montagne. C'est le produit de remontées de magma qui ont cristallisé en profondeur et ont formé de grands cristaux. 

Puis la montagne a inexorablement fini par s'éroder elle-même [...] Plus la couche terrestre s'élève et culmine, plus elle s'érode de manière significative

En effet, l'eau joue un très grand rôle sur la planète. Tout finit dans le fond des océans. Les chaînes de montagnes poussent, poussent mais sont immédiatement contrecarrées par l'érosion perpétuelle. C'est tout le phénomène naturel agissant de la tectonique des plaques qui s'opère.

La Bretagne c'est un peu toute la France à la fois car le territoire est structuré par des chaînes de montagnes qui ont formé un énorme tout. Par exemple, le granit du Mont-Blanc dans les Alpes et le granit de Ploumanac'h en Bretagne sont cousins et proviennent de la même chaîne de montagne". 

Aller plus loin

🎧  RÉÉCOUTER - La Terre au carré : Géologie : voyage dans le temps, à la découverte de notre héritage naturel

📖  LIRE - Patrick de Wever : Histoire secrète de cailloux publié (Belin)

🎧  REGARDER - Arnaud Guérin, a contribué à la mise en œuvre du documentaire "France, le fabuleux voyage"