Publicité

Charlotte Gainsbourg rend hommage à son père en lisant "Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve"

Charlotte Gainsbourg est venue honorer la mémoire de son père décédé il y a maintenant 30 ans. Une photo de Charlotte Gainsbourg aux côtés de ses parents Jane Birkin et Serge Gainsbourg, 1972
Charlotte Gainsbourg est venue honorer la mémoire de son père décédé il y a maintenant 30 ans. Une photo de Charlotte Gainsbourg aux côtés de ses parents Jane Birkin et Serge Gainsbourg, 1972
© Getty - Alain Dejean / Contributeur

La chanteuse et comédienne était au micro de Boomerang pour honorer la mémoire de son père Serge Gainsbourg. Aux côtés d'Augustin Trapenard, pour sa carte blanche, elle a souhaité lire les paroles d'une chanson qu'il avait écrite pour sa mère, Jane Birkin, en 1983 : "Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve".

À l'occasion de la journée spéciale, sur France Inter, consacrée à la mémoire du chanteur Serge Gainsbourg, mort il y a 30 ans, le 2 mars 1991, sa fille Charlotte est venue raconter son père pour honorer sa mémoire. 

C'est au présent d'ailleurs qu'elle confie les plus beaux souvenirs qu'une fille ait pu partager avec son père, qui plus est l'un des plus grands chanteurs du patrimoine musical français. Il n'y a pas un seul jour où sa présence ne se rappelle pas à elle. Elle se remémore quel homme mystérieux il était, cette personnalité à part, singulière, secrète, sulfureuse, touchante, exprimée par une timidité sans nulle autre pareille. Elle revient sur tout ce qui a contribué à en faire l'un des artistes les plus atypiques, éclectiques de l'histoire musicale française. 

Publicité

C'est pourquoi elle a choisi de lire ces mots, intimes, spécialement écrits par son père à sa mère, Jane Birkin, en 1983, dans "Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve" qui lui rappelle tout en même temps ses souvenirs d'enfants réunis avec sa mère et son père. L'une des chansons qui suscitent encore le plus d'émotion en elle tant elle regroupe aussi bien les plus grandes blessures de ses parents, que ce qui a forgé cette incroyable histoire d'amour que Jane Birkin et Serge Gainsbourg ont partagée avant de se séparer. 

Ce texte comporte du beau et de la douleur mélangées, ce bonheur qu'ils ont eu de se trouver. C'est de la poésie.

"Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve"

Que le ciel azuré ne vire au mauve
Penser ou passer à autre chose
Vaudrait mieux

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve
Se dire qu'il y a over the rainbow
Toujours plus haut le soleil above
Radieux

Croire aux cieux, croire aux dieux
Même quand tout nous semble odieux
Que notre cœur est mis à sang et à feu

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve
Comme une petite souris dans un coin d'alcôve
Apercevoir le bout de sa queue rose
Ses yeux fiévreux

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve
Se dire qu'il y a over the rainbow
Toujours plus haut le soleil above
Radieux

Croire aux cieux, croire aux dieux
Même quand tout nous semble odieux
Que notre cœur est mis à sang et à feu

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve
Avoir parfois envie de crier sauve
Qui peut savoir jusqu'au fond des choses
Est malheureux

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve
Se dire qu'il y a over the rainbow
Toujours plus haut le soleil above
Radieux

Croire aux cieux, croire aux dieux
Même quand tout nous semble odieux
Que notre cœur est mis à sang et à feu

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve
Dis-moi que tu m'aimes encore si tu l'oses
J'aimerais que tu te trouves autre chose
De mieux

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve
Se dire qu'il y a over the rainbow
Toujours plus haut le soleil above
Radieux"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Charlotte Gainsbourg rend hommage à son père en chantant "Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve"

1 min

Aller plus loin 

🎧  RÉÉCOUTER - Boomerang : Charlotte Gainsbourg & père