Cinéma : les 5 bides de 2022 selon Le Masque & la Plume

Publicité

Cinéma : les 5 bides de 2022 selon Le Masque & la Plume

Par
Les 6 bides de l'année selon Le Masque & la Plume
Les 6 bides de l'année selon Le Masque & la Plume
© Getty - Klaus Vedfelt

Voici les cinq films qui ont essuyé les critiques les plus vives et cinglantes de la part des critiques du Masque & la Plume cette année : "Matrix Resurrections", "Jurassic World : Le Monde d'après", "Notre-Dame brûle", "Le Tigre et le président" et "Mascarade" de Nicolas Bedos.

Les 5 plus gros bides de cette année 2022, selon les critiques cinéma du Masque & la Plume : Xavier Leherpeur (7ème Obsession), Eva Bettan (France Inter), Michel Ciment (Positif), Sophie Avon (Sud-Ouest), Nicolas Schaller (L'Obs), Camille Nevers (Libération), Eric Neuhoff (Le Figaro*)*, Charlotte Lipinska (Vogue), Jean-Marc Lalanne (Les Inrockuptibles), Ariane Allard (Causette) et Pierre Murat (Télérama) :

  1. "Matrix Resurrections" de Lana Wachowski
  2. "Jurassic World : Le Monde d'après" de Colin Trevorrow
  3. "Notre-Dame brûle" de Jean-Jacques Annaud
  4. "Le Tigre et le président" de Jean-Marc Peyrefitte
  5. "Mascarade" de Nicolas Bedos

1 - "Matrix Resurrections" de Lana Wachowski

Avec la trilogie "Matrix", le cinéma avait véritablement inauguré le XXIe siècle, tant la trilogie avait révolutionné le genre, en emportant le spectateur dans un futur dystopique, un monde cyberpunk inédit où le monde des machines et de la technologie a pris le contrôle de l'humanité en l'intégrant dans une simulation virtuelle, la Matrice. Keanu Reeves campe le héros de la saga, Neo, un programmeur informatique sur lequel devait reposer le salut de l'humanité, le rétablissement de la vérité. Jamais un film de science-fiction n'avait autant confronté son spectateur à des question existentielles et philosophiques. Mais la fin ouverte du troisième suffisait amplement, on aurait pu s'arrêter là avant qu'un quatrième volet n'advienne 18 ans après : "Matrix Révolution". Neo est bien vivant. On reboote tout et on recommence. Sauf que cette fois-ci, que l'on choisisse la pilule bleue ou rouge, le film a sans doute représenté la pilule de trop selon Le Masque & la Plume.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Nicolas Schaller : "On reprend les mêmes scènes, les mêmes situations, mais jouées par des petits fans opportunistes qui sont à la recherche de leur idole… Le film part sur plein de pistes différentes qui ne donnent jamais rien".

Xavier Leherpeur : "Dites-vous bien une chose. Quand vous voyez Keanu Reeves les cheveux longs dans un film, n'y allez pas, il est raté… C'est un reboot en forme de pilote".

Pierre Murat : "C'est inepte, béta. C'est de la bouillie sans intérêt aucun…"

La critique en intégralité

🎧 Écoutez l'ensemble des critiques échangées à propos de ce film sur le plateau du Masque et la Plume :

"Matrix Resurrections" de Lana Wachowski

9 min

2 - "Jurassic World : Le Monde d'après" de Colin Trevorrow

C'est le dernier volet de la série, d'après l'œuvre de Steven Spielberg, avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Jeff Goldblum. Cette fois-ci les dinosaures se sont échappés et ont envahi la Terre. Un gloubi-boulga selon Jérôme Garcin, qui n'a plus grand-chose à voir avec le l'œuvre des origines où on faisait mieux avec beaucoup moins de dinosaures.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pierre Murat : "C'est d'une inanité ! C'est détestable. Pourquoi le réalisateur a-t-il eu besoin d'inventer des sauterelles ? !"

Xavier Leherpeur : "C'est totalement foiré, effroyablement mal monté. Quant au retour de Laura Dern, Sam Neill, et Jeff Goldblum, le réalisateur n'en fait rien si ce n'est que de citer l'original, les mêmes plans".

Charlotte Lipinska : "Il y en a trop ! Trop de personnages, trop d'intrigues parallèles, plus rien n'est lisible. C'est too much et interminable. Qu'est-ce que c'est ennuyeux…"

La critique en intégralité

3 - "Notre-Dame brûle" de Jean-Jacques Annaud

Une fiction, un film catastrophe autour de l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Paris le 15 avril 2019. Le feu qui se propage rapidement, le toit en flammes, la flèche de Viollet-le-Duc qui s'effondre et les pompiers qui font tout leur possible. Le film raconte comment ils vont tout faire pour sauver ce qui peut l'être.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Xavier Leherpeur : "Il n'y a jamais vraiment de souffle. Une fois qu'on a filmé les pompiers dans des petits escaliers en colimaçon, nous voilà dans un scénario d'une débilité profonde, ponctué de dialogues de touristes".

Eva Bettan : "Le film ne réussit pas malheureusement à exprimer l'intensité du drame que ça a représenté".

Sophie Avon : "Cet incendie, il n'en fait rien et n'en raconte rien. On a le droit à des maladresses, des choses grossières, ce n'est pas pardonnable pour un film de cette trempe".

La critique en intégralité

🎧 Écoutez l'ensemble des critiques échangées à propos de ce film sur le plateau du Masque et la Plume :

"Notre-Dame brûle" de Jean-Jacques Annaud

9 min

4 - "Le Tigre et le président" de Jean-Marc Peyrefitte

Jean-Marc Peyrefitte réalise son premier film sur le président de la République Paul Deschanel, qui est resté le moins longtemps à l'Élysée, qui l'avait emporté à la présidentielle de 1920 sur le Père de la Victoire, Georges Clemenceau. Un sujet historique dont le cinéaste a tiré une comédie totalement boulevardière à la Feydeau.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Eric Neuhoff : "C'est un truc vieillot comme tout. Un film très lourdaud. On adore Dussollier, mais on dirait plutôt un des deux vieux du "Muppet Show".

Pierre Murat : "C'est nul, trop exagéré et tellement balourd !"

Xavier Leherpeur : "Une espèce d'ultra caricature des deux personnages qui tue dans l'œuf son principe dramaturgique.
C'est un film constamment contre-productif".

La critique en intégralité

🎧 Écoutez l'ensemble des critiques échangées à propos de ce film sur le plateau du Masque et la Plume :

"Le Tigre et le président" de Jean-Marc Peyrefitte

7 min

5 - "Mascarade" de Nicolas Bedos

Côte d'Azur. Adrien (Pierre Niney), un gigolo, vit dans la villa de Marta, une actrice sur le retour (Isabelle Adjani) qu'il délaisse pour Margot (Marine Vacth). Ces derniers vont arnaquer un agent immobilier (François Cluzet) qui va se ruiner pour Margot. "Un film noir très désabusé" selon Jérôme Garcin.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Eva Bettan : "Le film consiste en une sorte de tautologie et de répétition qui fait qu'on ne sait pas ce qu'il attend de nous, avec des personnages antipathiques et clinquants à souhait".

Xavier Leherpeur : "Les femmes en prennent un tout petit peu plus pour leur grade. Si vous trouvez ça formidablement féministe, je vous le laisse…"

Michel Ciment : "Un film vraiment interminable, assez misogyne, misanthrope, d'une violence caricaturale, choquante".

La critique en intégralité

🎧 Écoutez l'ensemble des critiques échangées à propos de ce film sur le plateau du Masque et la Plume :ix

"Mascarade" de Nicolas Bedos

8 min

Dans l'univers des critiques du Masque & la Plume

🎧 Retrouvez l'intégralité des critiques cinéma du Masque & la Plume

🎧 Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume réunis autour de Jérôme Garcin pour parler cinéma, littérature ou théâtre .