Publicité

Classement de Shanghai 2021 : l'université Paris-Saclay en treizième position

Par
L'Université Paris-Saclay figure en 13e place du classement de Shanghai 2021.
L'Université Paris-Saclay figure en 13e place du classement de Shanghai 2021.

Quatre établissements français figurent dans le top 100 du classement de Shanghai, palmarès mondial des universités. L'université Paris-Saclay décroche la 13e place, grimpant d'une place par rapport à l'an dernier.

Chaque 15 août depuis 2003, l'organisation Shanghai Ranking Consultancy publie le classement des 1 000 meilleures universités au monde. Sans surprise, les universités américaines caracolent toujours en tête de l'édition 2021. L'Université d'Harvard figure d'ailleurs une nouvelle fois en première position et ceci pour la 19e année consécutive. L'université Paris-Saclay, elle, remonte d'un cran pour arriver à la 13e place. Les douze premières places sont, comme l'an dernier, dominées par les Anglo-Saxons avec dix universités américaines et deux britanniques.

Frédérique Vidal vente l'"excellence scientifique" de la France

"La France s'illustre à nouveau au classement de Shanghai, marqueur de son excellence scientifique et de la réussite de notre politique de recherche" s'est réjouie ce dimanche la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sur Twitter. Le président de la République a également applaudi la performance française, sur le réseau social, en promettant "25 milliards d’euros investis sur dix ans".

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

La présidente de l'université Paris-Saclay Sylvie Retailleau s'est aussi félicitée de cette position dans un communiqué : "Ce classement n’est pas une fin en soi, il ne change pas nos objectifs. Mais il permet de porter un nouveau regard sur l’enseignement supérieur français et c’est ainsi un levier pour attirer de nouveaux talents, mettre en valeur nos équipes académiques". Créée en 2019, l’université rassemble trois universités et quatre grandes écoles sur quatre départements d'Île-de-France (Essonne, Yvelines, Hauts-de-Seine et Val-de-Marne).

Outre Paris-Saclay, trois autres universités françaises figurent dans le top 100 : l'université PSL (Paris Science et Lettres), qui regroupe plusieurs établissements du supérieur dont l'Ecole normale supérieure (ENS), à la 38e position, la Sorbonne (35e position) et l'Université de Paris (73e position). Dans le classement global, deux nouveaux établissements français ont fait leur entrée : l’INSA Toulouse et Montpellier Business School.

Un classement basé sur des critères quantitatifs

Pour établir son classement, Shanghai Ranking Consultancy s'appuie sur 6 critères : le nombre de prix Nobel et de médaille Fields parmi les anciens élèves et les enseignants, le nombre de professeurs les plus cités dans leur discipline, la quantité de publications dans les revues scientifiques Nature et Science pendant les 5 dernières années ou indexés dans le Science Citation Index-Expanded et le Social Science Citation Index, ainsi que la performance académique en fonction de la taille de l’institution. 

Le classement se base donc sur des critères purement quantitatifs et propre au fonctionnement des établissements anglo-saxons, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il provoque de nombreux débats dans l'Hexagone. La qualité de la vie étudiante ou l'employabilité des élèves ne sont par exemple pas évaluées et prises en compte dans ce classement.