Publicité

Combien de temps faut-il attendre pour se faire vacciner quand on a déjà été infecté au Covid-19 ?

Par
Pour pouvoir n'utiliser qu'une seule dose de vaccin pour tous ceux qui ont eu le Covid sans le savoir, il suffirait d'un test sérologique rapide
Pour pouvoir n'utiliser qu'une seule dose de vaccin pour tous ceux qui ont eu le Covid sans le savoir, il suffirait d'un test sérologique rapide
© AFP - Pascal POCHARD-CASABIANCA

Beaucoup se posent la question avant d'aller se faire vacciner contre le coronavirus. Ceux qui savent qu'ils ont eu la maladie et ceux qui ont un doute. Pour eux, faut-il une dose ou deux... Et surtout quand ?

Au moment où la vaccination commence à concerner potentiellement tous les adultes – les plus de 50 ans, les personnes souffrant de certaines comorbidités et tous les majeurs qui peuvent s'inscrire pour bénéficier des doses restantes en fin de journée – beaucoup se posent la question de savoir s'ils ont eu ou pas le Covid sans s'en apercevoir et si cela change quelque chose par rapport à la vaccination. Quant à ceux qui ont été positifs et en gardent de plus ou moins cuisants souvenirs, ils se demandent combien de temps faut-il attendre, avant de se faire vacciner. 

"Quand on a déjà été infecté par ce virus, on sait que notre immunité est de bonne qualité et qu'elle persiste", explique le Professeur Odile Launay, infectiologue à l'hôpital Cochin. "Donc aujourd'hui, la recommandation, c'est d'attendre au minimum trois mois et même de préférence six mois pour se faire vacciner." Et une seule dose suffit, rappelle l'infectiologue. 

Publicité

"Chez une personne qui a déjà été infectée, quelle que soit la forme de la maladie, on obtient avec une dose de vaccin, une réponse immunitaire qui est plus rapide, plus intense même, que celle qu'on obtient après la deuxième dose chez des personnes qui n'ont jamais été infectées par ce virus." 

Donc une dose est suffisante en cas d'infection préalable par le virus, même si cette infection remonte à un an maintenant...

Et si je ne sais pas si j'ai eu le Covid ?

Pour ceux qui ne savent pas s'ils ont été infectés (car de nombreuses formes sont asymptomatiques et de plus en plus de personnes ont été contaminées car le virus a beaucoup circulé) ne faudrait-il pas passer un test sérologique systématiquement ? On pourrait ainsi n'utiliser qu'une seule dose, ce qui permettrait de protéger plus rapidement le plus grand nombre de personnes. 

C'est une réflexion à mener, estime le Professeur Odile Launay : "On pourrait  se poser la question de faire un test sérologique rapide, ce qu'on appelle des TROD, avant la vaccination, pour éviter une deuxième dose, qui serait, chez les personnes positives, finalement inutile", propose-t-elle. 

"Dans une période où le nombre de doses ne permet pas de vacciner tout le monde très vite, on pourrait imaginer que, chez des personnes jeunes, on puisse faire une seule dose avec l'aide de ce test sérologique."