Publicité

Comment Emmanuel Macron prépare son "moment social"

Par
Le chef de l'État devrait annoncer une mesure très attendue par les jeunes : 500 euros par mois pour les moins de 25 ans en difficulté, en contrepartie d'un d'accompagnement intensif vers l'emploi.
Le chef de l'État devrait annoncer une mesure très attendue par les jeunes : 500 euros par mois pour les moins de 25 ans en difficulté, en contrepartie d'un d'accompagnement intensif vers l'emploi.
© Maxppp - Thierry LINDAUER

À moins d'un an de la présidentielle, le chef de l'État a trouvé le moyen de renforcer sa "jambe gauche", selon l'expression consacrée : une annonce très attendue pour les jeunes et une grand-messe internationale pour l'égalité entre les femmes et les hommes. Rendez-vous fin juin.

C'est l'image dont rêve l'Elysée : la superstar Beyoncé mettant le feu aux jardins du Palais, sous les yeux ébahis d'Hillary Clinton et de Kamala Harris, la vice-présidente américaine, symbole planétaire de diversité et de réussite. 

Emmanuel Macron voit grand pour ce "Forum génération égalité", sorte de "COP21 de l'égalité femmes / hommes" qu'il co-préside cette année, avec le Mexique, et qu'il accueillera à Paris du 30 juin au 2 juillet.  

Publicité

Parmi les causes à défendre, la présidence française et ONU-Femmes citent un accès égal à l'éducation pour les filles, la possibilité pour les femmes de disposer librement de leurs corps, la lutte contre les violences ainsi que l'accès aux mêmes opportunités économiques et sociales et dans la prise de décisions. Le président prendra des engagements sur l'accès à la contraception, à l'IVG, sur l'éducation sexuelle. L'occasion de se poser, s'emballe une cheville ouvrière de l'événement, comme un "champion du monde" de ces sujets.  

Un dispositif pour les jeunes en difficulté

C'est aussi en ce tout début d'été que le chef de l'État devrait annoncer sa mesure tant attendue pour les jeunes : 500 euros par mois, dès septembre, pour les moins de 25 ans en difficulté, en contrepartie d'un d'accompagnement intensif vers l'emploi. Une sorte de "garantie jeunes universelle", élargie à "au moins un million de jeunes" (contre 200 000 sur l'année 2021) selon l'objectif du ministère du Travail.

Ajoutez à cela la fin du couvre-feu et la réouverture quasi-totale du pays le 30 juin... Emmanuel Macron tient là sa séquence "bonnes nouvelles", pour sortir enfin des débats sanitaires et sécuritaires.

À ceux qui estiment que c'est surtout la jambe droite du président qui est en action depuis le début du mandat, Emmanuel Macron répond avec un petit pas de la gauche...