Comment la librairie Arthaud à Grenoble est devenue Lireka.com pour les clients du monde entier

Publicité

Comment la librairie Arthaud à Grenoble est devenue Lireka.com pour les clients du monde entier

Par
La plateforme française Lireka  livre gratuitement les livres dans le monde entier
La plateforme française Lireka livre gratuitement les livres dans le monde entier
© Getty - .

La plateforme Lireka.com propose un système hybride mêlant vente en ligne et librairie physique. Elle vise les lecteurs francophones et mise sur la livraison gratuite pour convaincre les clients.

L'ambition de Lireka, c'est d'être une libraire qui livre gratuitement, dans le monde entier, aux clients francophones. Car l'expérience montre que se faire livrer les derniers titres de la rentrée littéraire française, quand on habite à New York, Londres ou Athènes, coûte très cher en frais de transports. Même pour les habitués du géant Amazon, si efficace, les livres coûtent plus cher en devises étrangères et très cher aussi en coût de transport. 

Marc Bordier et Emmanuelle Henry, cofondateurs de Lireka, sont des anciens d'Amazon, ils connaissent donc très bien ces mécanismes. Ils ont aussi vite calculé le marché potentiel qu'ils souhaitent viser, à savoir les francophones du monde entier, plus de 250 millions de personnes. "Quand j'étais encore chez Amazon, j'ai commencé à discuter avec Emmanuelle et on a commencé à travailler sur le projet. On a cherché une librairie à reprendre et par l'entremise de notre réseau, nous avons découvert la librairie Arthaud, à Grenoble, qui a plus de 200 ans et qui propose plus de 4 000 références uniques avec une équipe de 30 libraires passionnés", explique Marc Bordier.

Publicité

La librairie Arthaud, à Grenoble, est la base de la plateforme Lireka, le point d'appui de son déploiement. Commandez sur Lireka et ce sont les libraires d'Arthaud qui vous envoient la commande. Lireka, depuis septembre 2021, est donc cette librairie en ligne qui propose l'intégralité des livres en français avec la livraison gratuite dans le monde et le conseil de libraires professionnels. 

La vente en ligne et le conseil du libraire en prime

Arthaud, à Grenoble, reste donc un lieu d'animation et de vie culturelle, et ajoute une autre corde à son arc, ce qui va l'amener à s'agrandir et embaucher pour être la base arrière du site de vente. "Ça permet d'aller toucher les publics qui sont géographiquement éloignés du livre ou de proposer des livres qui sont un petit peu plus rares, un peu plus confidentiels. On joue vraiment sur la complémentarité entre les livres physiques et la librairie en ligne. Donc ça, c'est un facteur qui nous différencie d'Amazon. Nous sommes vraiment des libraires vendant exclusivement des livres et nous sommes passionnés par les livres. C'est la grande différence avec un site comme celui d'Amazon", explique Claire Crisuolo, directrice de la librairie.

En clair, ce serait Amazon en petit, en français et avec passion. Ce qui fait dire à Emmanuelle Henry, qu'_"un des problèmes des gens qui sont obligés d'acheter sur Amazon quand ils veulent acheter des livres, c'est le cas des expatriés, c'est que ce n'est pas fait pour le livre. Donc les recommandations, ce sont des algorithmes avec des suggestions de recherche qui sont plus ou moins pertinentes. N_os clients nous disent que c'est absolument génial de pouvoir acheter chez un libraire français et l'expérience est extraordinaire puisque ils ont des conseils, des coups de cœur mis en avant comme dans les rayons d'un libraire". 

Livraison gratuite, jusqu'au bout du monde

Ainsi Arthaud la grenobloise devient ouverte à des clients géographiquement lointains. Ce sont les expatriés français, mais aussi tous les francophones du monde, potentiellement. "On attaque en priorité la cible des expatriés, parce que c'est plus facile au début, pour se faire connaître de pénétrer ces réseaux", explique Marc Bordier. "À terme, on veut vendre des livres à tous les francophones, notamment tous les noms dans tous les pays du monde où on parle français, où on apprend le français". L'argument commercial, c'est l'offre de gratuité de frais de port, c'est ce qui a séduit les premiers clients, et fait marcher le bouche à oreille. 

Depuis New York on peut acheter un livre sur Amazon.com, il sera aussi en dollars, mais un prix qui sera beaucoup plus élevé qu'en France. Et si vous achetez sur Amazon.fr, le prix sera en euros avec des frais de port de 5 ou 7 euros par livre. Sur Lireka la livraison sera gratuite, en vertu des accords passés entre Lireka et les transporteurs. 

"On n'est pas en train d'essayer de concurrencer la FNAC ou Amazon en France parce qu'on sait très bien que ce sont des acteurs établis qui ont des moyens financiers bien supérieurs aux nôtres. Par contre, nous, on vise un marché de niche qui est l'exportation de livres en français et qui aujourd'hui est très mal desservi", dit Marc Bordier. Aujourd'hui, Arthaud doit déjà s'agrandir et trouver plus d'espace pour faire face à l'augmentation de son activité. Lireka pourrait aussi à l'avenir s'appuyer sur d'autres grands libraires.