Publicité

COP 26 : quatre infographies pour comprendre quel pays émet le plus de CO2 dans le monde

Par
Une usine rejette de la fumée (image d'illustration).
Une usine rejette de la fumée (image d'illustration).
© Maxppp - Bruno Levesque

Le sommet pour le climat s’ouvre ce dimanche à Glasgow en Écosse et l’enjeu est crucial : maintenir l’objectif de limiter le changement climatique à deux degrés, au mieux 1,5, six ans après l’Accord de Paris.

Les concentrations de gaz à effet de serre atteignent des sommets et l’ONU alerte. En début de semaine, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a publié son dernier bulletin. Ses résultats sont criants. "Au rythme auquel augmentent les concentrations de gaz à effet de serre, l’élévation des températures à la fin du siècle sera bien supérieure aux objectifs de l’Accord de Paris, soit 1,5 à 2 degrés au-dessus des niveaux préindustriels", estime le secrétaire général de l'OMM Petteri Taalas. 

Pendant la pandémie, les émissions de dioxyde de carbone ont reculé de 5,6%, quand les concentrations mondiales de CO2 ont atteint un nouveau sommet en 2020 de 413,2 parties par million (ppm), soit 149% du niveau préindustriel, avant 1750. 

Publicité

Quel pays émet le plus de CO2 aujourd’hui ?

À l'échelle nationale, la France a dégagé, en 2019, 323,75 millions de tonnes de CO2, le Royaume-Uni 369,88 tonnes et l’Allemagne 701,96 tonnes. La Chine, qui sera pourtant absente à la Cop 26, est aujourd’hui le pays au monde qui émet le plus de CO2, avec plus de 10 milliards de dioxyde de carbone rejetée en 2019, c’est loin devant les États-Unis et l’Union européenne, talonnée par l’Inde.

Avec 60% de la population mondiale sur son continent, il n’est pas surprenant de voir l’Asie comme le plus gros émetteur de gaz à effet de serre au monde. Les données compilées par "Our World in Data" rappellent qu’en Asie, les émissions de GES par habitant sont légèrement inférieures à la moyenne mondiale. L’Amérique du Sud, l’Asie et l’Océanie émettent peu de gaz à effet de serre, moins de 1,3 tonne par an.  

Qui a le plus contribué aux émissions mondiales de CO2 ?

Depuis 1751, le monde a dégagé plus de 1 500 milliards de tonnes de CO2 affirme "Our World in Data". Les accords de Paris doivent permettre de limiter l’augmentation des températures moyenne à 2 degrés, 1,5 degré de préférence. Mais cet objectif ne sera pas atteint si les émissions de gaz à effet de serre ne diminuent pas rapidement.

Les États-Unis ont émis plus de CO2 que n’importe quel autre pays : plus de 400 milliards de tonnes depuis 1751, c’est quasiment deux fois plus que la Chine. Par exemple, au sein de l'Union Européenne, la France ne représente que 2,31% des émissions de CO2 entre 1750 et 2019, le Royaume-Uni 4,71% (sorti de l'UE mais nous l'avons ajouté), l’Allemagne 5,56% et la Russie 6,89%.