Publicité

Covid : vaccination ouverte aux plus de 55 ans et allongement du délai entre deux doses de vaccin ARN

La vaccination avec le vaccin AstraZeneca dans un cabinet médical de Haute-Savoie.
La vaccination avec le vaccin AstraZeneca dans un cabinet médical de Haute-Savoie.
© Radio France - Richard Vivion

La vaccination contre le Covid-19 va être ouverte à partir de lundi à tous les Français âgés de 55 ans ou plus, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran au Journal du dimanche.

La vaccination contre le Covid-19 est donc possible pour tous les Français âgés de 55 ans ou plus. Olivier Véran,  ministre de la Santé l'a indiqué dans un entretien au Journal du dimanche. 

Toutes les personnes de plus de 55 ans auront ainsi accès dès lundi au vaccin d'AstraZeneca, même sans comorbidités, explique-t-il.  Le vaccin d'AstraZeneca a vu son utilisation limitée aux plus de 55 ans en France après des cas de thrombose parfois mortels. Les cas rares mais graves de troubles de la coagulation ont été observés uniquement sur des patients moins âgés.

Publicité

Les plus de 55 ans auront donc accès au vaccin d'AstraZeneca et celui de Johnson & Johnson, livré en France à compter de lundi.

Le ministre précise au JDD que les 600 000 soignants de moins de 55 ans ayant déjà reçu une première dose d'AstraZeneca se verront proposer un rappel avec un vaccin à ARN messager, 12 semaines après la première injection.

200 000 doses du vaccin Janssen-Cilag

Le vaccin fabriqué par Janssen-Cilag (groupe Johnson & Johnson) est quant à lui autorisé par la France depuis le 12 mars. 

Le ministre a indiqué que la première livraison serait de "200 000 doses", "avec une semaine d'avance".  "On élargit la vaccination", s'est félicité Olivier Véran.  Citant les deux autres vaccins autorisés en France, le ministre a rappelé "l'annonce de l'extension de la campagne vaccinale par Pfizer et Moderna à tous les plus de 60 ans à compter du 16 avril".  

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a d'abord visé les personnes les plus fragiles, âgées de plus de 75 ans ou concernées par des facteurs de comorbidité (problèmes de santé autres augmentant le risque de décès).  

Désormais il va donc être possible de vacciner plus de monde avec plus de vaccins.

  • Toutes les personnes au-dessus de 55 ans et jusqu'à 70 ans pourront se faire vacciner avec AstraZeneca et Janssen.  
  • Toutes les personnes au dessus de 70 ans peuvent se faire vacciner à la fois avec le Pfizer, le Moderna, l'AstraZeneca et le Janssen.

Rappel de vaccin à 42 jours au lieu de 28

En raison de la lenteur de l'approvisionnement, elle a démarré bien moins rapidement que ne l'aurait souhaité le gouvernement.  Le taux de couverture vaccinale avec deux doses approche les 75% chez les résidents des Ehpad, mais atteint seulement 35% chez les 75-79 ans en ville, 9% chez les 70-74 ans, 4% chez les 65-69 ans.  

Olivier Véran a par ailleurs annoncé "l'espacement des deux doses de vaccin à ARN messager de Pfizer-BioNTech et Moderna".  À compter du 14 avril, pour toutes les premières injections, le rappel pourra avoir lieu dans un délia de 42 jours au lieu de 28 actuellement. "Ça va nous permettre de vacciner plus vite sans voir se réduire la protection", a-t-il détaillé.

L'allongement du délai entre les deux doses du vaccin Pfizer ou Moderna "est plutôt une bonne nouvelle", réagit sur franceinfo Gilles Bonnefond, le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine.

"Pour les centres de vaccination, cela va permettre de gagner dans le temps un certain nombre de doses supplémentaires pour la primo vaccination", explique Gilles Bonnefond. "Espacer un petit peu la seconde vaccination améliore sa capacité et son efficacité", assure-t-il.