Publicité

Découvrez les artistes nommés aux Victoires de la Musique 2022

Par
Clara Luciani, Juliette Armanet et Orelsan sur la scène des Victoires de la Musique, ces dernières années
Clara Luciani, Juliette Armanet et Orelsan sur la scène des Victoires de la Musique, ces dernières années
© AFP - Alain Jocard / Thomas Samson

Le 11 février prochain, France Inter diffusera en direct de la Seine musicale la 37e cérémonie des Victoires de la Musique. Clara Luciani, Orelsan ou Juliette Armanet mènent de loin la danse parmi les nominations.

C’est le plus grand spectacle de musique produit en France : les Victoires de la Musique se dérouleront cette année encore à la Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt. Une soirée à suivre sur France Inter et France 2 le 11 février prochain en direct, en compagnie de Rebecca Manzoni, Laurent Goumarre et Alex Vizorek. 

Ce lundi, l’association des Victoires a révélé le nom des artistes nommés cette année. Trois artistes mènent très largement la danse : Juliette Armanet, Clara Luciani et Orelsan. Tous trois sont nommés à la fois comme artistes de l’année, mais aussi dans les catégories "album de l’année" et "chanson originale de l’année". Face à un éventail de nommés assez resserré, le président des Victoires, Stéphane Espinosa, a expliqué que la réflexion était menée sur la façon de mettre en avant davantage de genres musicaux à partir de l’année prochaine.
Les très attendues catégories "révélation" mettent en avant L’Impératrice, Barbara Pravi et Silly Boy Blue côté femmes, et Chien noir, Myd et Terre Noire côté hommes. 

Publicité

Deux Victoires pour les albums les plus streamés

Alors que l’an dernier, le nombre de trophées remis avait été très resserré avec sept récompenses plus celle du titre le plus "streamé" et une victoire d’honneur pour Jane Birkin, il y a un peu plus de récompenses cette année : la catégorie "meilleur concert", mise de côté l’an dernier, fait son retour. La catégorie "titre le plus streamé" devient "album le plus streamé" et est désormais dédoublée : il y aura un trophée pour l’album le plus streamé d’un artiste masculin, qui sera remis au rappeur SCH, et un autre pour l’artiste féminine dont l’album a été le plus streamé, Aya Nakamura - ce seront, avec Orelsan, les seuls représentants des musiques urbaines sur scène. Une victoire d’honneur sera remise en plus de ces trophées. 

Comme chaque année plusieurs catégories sont soumises au vote du public : il sera possible de voter pour ses favoris pour la "chanson de l’année", à choisir entre "Respire encore" de Clara Luciani, "Bruxelles je t’aime" de Angèle, "Le dernier jour du disco" de Juliette Armanet, "L’odeur de l’essence" d’Orelsan, "Monde Nouveau" de Feu! Chatteron. Le public votera aussi dans la catégorie "Création audiovisuelle", qui pour la première fois compte un documentaire, le film "Ne montre jamais ça à personne" mettant en vedette Orelsan.  

Les nominations complètes :

Artiste féminine : Juliette Armanet, Hoshi, Clara Luciani

Artiste masculin : Julien Doré, Feu ! Chatterton, Orelsan

Révélation féminine : L’impératrice, Barbara Pravi, Silly Boy Blue

Révélation masculine : Chien noir, Myd, Terre Noire

Album de l’année : "Brûler le feu" de Juliette Armanet, "Civilisation" de Orelsan, "Coeur" de Clara Luciani, "Géographie du vide" d’Hubert-Félix Thiéfaine et "Palais d’Argile" de Feu!Chatterton

Chanson originale : "Bruxelles je t’aime" de Angèle, "Le dernier jour du disco" de Juliette Armanet, "L’odeur de l’essence" d’Orelsan, "Monde Nouveau" de Feu! Chatteron et "Respire encore" de Clara Luciani

Concert : Hervé, Ben Mazué, Woodkid

Création audiovisuelle : "Bruxelles je t’aime" d’Angèle, "Le reste" de Clara Luciani et "Montre jamais ça à personne", le documentaire de Clément Cotentin sur Orelsan

Album le plus streamé d’un artiste masculin : "Julius II" de SCH

Album le plus streamé d’une artiste féminine : "AYA" de Aya Nakamura