Publicité

Des milliers de pas, dans la rue, pour avancer

Par
Geraldine Pajeot et Alexis Coutin, éducateurs de rue à l'association Sauvegarde 26
Geraldine Pajeot et Alexis Coutin, éducateurs de rue à l'association Sauvegarde 26
© Radio France - Antoine Giniaux

À Crest, dans la Drôme, Geraldine Pajeot et Alexis Coutin épaulent les jeunes en rupture familiale ou scolaire. Ils tentent d'éviter les drames dans une région où la consommation de drogue touche des adolescents de plus en plus jeunes.

Pas de barre d'immeuble. Pas de centre commercial décrépi. À  Piégros-la-Clastre, on compte moins de mille habitants, dans un décor bucolique. Mais dans ce petit village à une quarantaine de kilomètres de Valence, les jeunes sont la plupart du temps désœuvrés, assis ensemble près de leurs motos, faute d'activité ou de lieu pour se retrouver. 

Drogue, désœuvrement : dans la Drôme, deux éducateurs de rue face à la détresse des jeunes / EPISODE 1

4 min

" _On les voit pour la première fois quand ils ont dix ou douze ans, et on les lâche quand ils en ont vingt... Ça veut dire qu'on a dix ans, pour les suivre, et travailler avec eu_x ". La mission des éducateurs de rue repose sur la libre adhésion: les jeunes doivent accepter de les rencontrer, et leur faire confiance. Et tout commence dans la rue, à la sortie des lycées, dans les parcs, ou devant le vendeur de kebabs du centre-ville.

Publicité

Drogue, désœuvrement : dans la Drôme, deux éducateurs de rue face à la détresse des jeunes / EPISODE 2

5 min

Comment être éducateur de rue lorsqu'il n'y a plus personne dans la rue? Désarçonnés par le premier confinement, l'an dernier, Géraldine Pajeot et Alexis Coutin ont réinventé leur métier, pour continuer à suivre et à aider les jeunes. Avec des comptes Facebook, et Instagram, des coups de fil aux adolescents et aux parents... et une disponibilité presque 24h sur 24.

Drogue, désœuvrement : dans la Drôme, deux éducateurs de rue face à la détresse des jeunes / EPISODE 3

4 min

Ketamine, fentanyl, cocaïne, ou héroïne: dans ce secteur de la Drôme, situé sur les grands axes de trafic de drogue, les produits sont peu chers, et circulent jusqu'au cœur des petits villages. Et les éducateurs sont en permanence au contact d'adolescents et des jeunes adultes polytoxicomanes. Leur nombre a augmenté avec le confinement et l'épidémie, qui perturbe les études et le rythme scolaire. 

Drogue, désœuvrement : dans la Drôme, deux éducateurs de rue face à la détresse des jeunes / EPISODE 4

4 min

Parmi les jeunes qui décrochent, beaucoup de Haut Potentiels Intellectuels. Ceux qu'on appelait autrefois les surdoués, et qui sont souvent en échec scolaire. Geraldine Pajeot et Alexis Coutin tentent de les remettre sur les rails, avec l'aide d'entrepreneurs locaux.

Drogue, désœuvrement : dans la Drôme, deux éducateurs de rue face à la détresse des jeunes / EPISODE 5

4 min

Pour aller + loin :