Publicité

Écoles, collèges, lycées : le calendrier de la rentrée scolaire

Par
L'école Albert Camus de Roubaix (Nord), le 2 avril 2021.
L'école Albert Camus de Roubaix (Nord), le 2 avril 2021.
© Radio France - Cécile Bidault

Jeudi soir, Jean Castex a indiqué, lors de sa conférence de presse, que la reprise des cours, de l'école au lycée, se ferait bien comme prévu à partir de ce lundi, le 26 avril. Mais la reprise ne se fera pas dans les mêmes conditions pour tout le monde : retour sur ce qui sera en vigueur, quand, et pour qui.

C'était la date avancée par Emmanuel Macron dès l'annonce des nouvelles mesures de restrictions à la fin du mois dernier : après une période de vacances uniformisée pour les trois zones scolaires, l'heure est au retour en cours. Mais celui-ci ne se fait pas dans les mêmes conditions pour tout le monde. Après la conférence de presse de Jean Castex jeudi soir, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a détaillé les conditions de la reprise, notamment dans une interview au Parisien ce vendredi. Résumé de ce à quoi va ressembler la rentrée scolaire selon les niveaux.

À l'école maternelle et primaire

Pour les plus jeunes, la règle est la même pour tout le monde : la rentrée a lieu lundi prochain, c'est-à-dire le 26 avril. D'après Jean-Michel Blanquer, cette rentrée sera encadrée par un protocole sanitaire strict : "Nous fermerons la classe dès qu'il y a un cas de contamination" : "Il est largement préférable d'avoir 1% des classes de France qui ferment que d'avoir 100% des écoles fermées", a expliqué le ministre. Les cours en plein air sont également encouragés.

Publicité

Le protocole sanitaire sera accompagné d'une hausse du nombre de tests : 400 000 tests salivaires seront réalisés dans les écoles la semaine prochaine. À la mi-mai, il y en aura 600 000 par semaine, promet le gouvernement.

Au collège

La rentrée a également lieu le 26 avril, mais à distance, et ce pour tous les niveaux. Les élèves feront encore une semaine de cours "distanciels", et le retour en classe en présentiel aura lieu le 3 mai prochain. Là encore, le protocole sanitaire devrait être renforcé, avec notamment une augmentation des tests de dépistage.

Mais attention, il y a une exception : elle concerne les élèves de 4e et 3e dans les quinze départements les plus touchés par l'épidémie. Pour ces élèves-là, la reprise se fera en demi-jauge, et donc avec des cours hybrides, suivis en présentiel par une partie des élèves, à distance pour l'autre partie. Les départements concernés sont les suivants : le Nord, l'Aisne, l'Oise, les Yvelines, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, le Val-d'Oise, le Val-de-Marne, l'Essonne, Paris, la Sarthe, la Loire, le Rhône et les Bouches-du-Rhône.

Au lycée

Même schéma qu'au collège : une rentrée qui va d'abord avoir lieu à distance, à partir de ce lundi 26 avril. Et à compter du 3 mai, le retour en classe des lycéens et des lycéennes se fera en demi-jauge exclusivement.

Pour les lycéens (et eux seuls, car ce dispositif n'est autorisé qu'à partir de 15 ans pour le moment), des autotests ont aussi été commandés. Quelque 64 millions d'autotests seront mis à leur disposition : à compter du 10 mai, ils devront y procéder une fois par semaine, dans un lieu réservé, au sein de leur établissement. Les personnels scolaires bénéficieront quant à eux de deux autotests par semaine, dès la rentrée.