Publicité

Emmanuel Macron, un favori fragilisé pour l'élection présidentielle, selon notre baromètre Odoxa

Par
Emmanuel Macron avec celui qui était encore son Premier ministre à l'époque, Edouard Philippe (photo archive)
Emmanuel Macron avec celui qui était encore son Premier ministre à l'époque, Edouard Philippe (photo archive)
© AFP - Christian Hartmann

À un an de l'élection présidentielle, le chef de l'État bénéficie de 38% d'opinions favorables. Sa popularité s'essouffle, tandis que son ex-Premier ministre, Édouard Philippe, est la personnalité politique préférée des Français.

À un an et quelques jours de l'élection présidentielle de 2022, la cote de popularité du chef de l'État reste basse, selon le dernier baromètre Odoxa - Dentsu Consulting pour France Inter et la presse régionale (étude réalisée par internet sur 1 005 Français). 38% des Français jugent ainsi qu'Emmanuel Macron est un bon président de la République, soit un point de moins que lors du dernier baromètre. 

"Essoufflement"

En octobre 2020, juste avant le deuxième confinement, l'actuel président bénéficiait de 43 % d'opinions favorables. Sa cote était alors en augmentation depuis le début de la crise sanitaire avant, donc, de diminuer franchement. 

Publicité

Les Français jugent également de plus en plus sévèrement le Président sur son action. Ainsi, 34% des personnes interrogées souhaitent qu'Emmanuel Macron se présente en 2022, contre 41% en mai 2020, selon un sondage Odoxa réalisé à l'époque. 

"Il renforce les défauts qui lui étaient prêtés : président des riches, pas proche des gens... Mais ça ce sont des défauts qui lui sont prêtés depuis le départ", souligne Gaël Sliman, président d'Odoxa. "L'ennui pour lui, c'est que ce qui étaient des qualités aux yeux des Français chez Emmanuel Macron (la compétence, une capacité à savoir où il va, à incarner le renouveau), aujourd'hui une majorité de nos concitoyens ne lui fait pas crédit de cela. Il y a donc un essoufflement qui est à l'œuvre." 

L'ombre d'Édouard Philippe

Le nouveau baromètre Odoxa suggère également qu'Édouard Philippe est l'homme politique le plus à même de faire de l'ombre à Emmanuel Macron. L'ex-Premier ministre est la personnalité politique préférée des Français : il gagne 6 points par rapport à la vague précédente, alors qu'il était déjà en tête de ce classement. Avec 51 % d'adhésion, le maire du Havre domine désormais de 11 points sa dauphine, Roselyne Bachelot. À noter qu'Édouard Philippe est également largement devant Xavier Bertrand, candidat déclaré à la présidentielle, qui cumule 28 % d'adhésion. 

Selon Gaël Sliman, cela pourrait laisser augurer un scénario semblable à 2017 : un président qui renoncerait à se représenter. Mais qui laisserait ici la place à son ex-Premier ministre et non à son ex-ministre de l'Économie. Les cotes de popularité sont aussi quelque peu éloignées d'un mandat à l'autre : à la même période de son mandat, François Hollande était plus bas dans les sondages avec seulement 16 % d'opinions favorables. En mai 2011 cette fois, un an avant la présidentielle de 2012, 28% des Français se disaient satisfaits de Nicolas Sarkozy.