En Chine, des ouvriers fuient la plus grande usine d'Iphone au monde, bouclée à cause du Covid

Publicité

En Chine, des ouvriers fuient la plus grande usine d'Iphone au monde, bouclée à cause du Covid

Par
Des ouvriers sortent de l'usine Foxconn de Zhengzhou, en septembre 2021 (image d'illustration)
Des ouvriers sortent de l'usine Foxconn de Zhengzhou, en septembre 2021 (image d'illustration)
© AFP - ZHOU BO / IMAGINECHINA VIA

La plus grande usine d'Iphone au monde, en Chine, est bouclée à cause de plusieurs cas de Covid. Comme le montrent les images sur les réseaux sociaux, de nombreux employés ont décidé d'enfreindre ce confinement et de rentrer chez eux à pied.

Dans le centre de la Chine à Zhengzhou, les employés de la plus grande usine d'IPhone au monde fuient la quarantaine stricte imposée sur le site pour lutter contre le Covid-19. Le groupe Foxconn, sous-traitant d'Apple, a reconnu mercredi dernier qu'il y avait un foyer de Covid dans cette usine géante qui fait travailler 300.000 personnes, et qui produit la moitié des iPhones dans le monde. Face à ces cas, dont le nombre précis demeure inconnu, les dortoirs sont transformés en bulles sanitaires depuis le 15 octobre. D'après le quotidien hongkongais, le South China Morning Post, les salariés confinés se plaignaient du manque de nourriture et de soins. Les salariés sont obligés de prendre leur repas dans leur dortoir, explique l'agence Reuters.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Des ouvriers rentrent chez eux à pied

Ce week-end, des dizaines d'employés, refusant d'être confinés, ont donc décidé de fuir le site. Sur les réseaux sociaux, on voit des personnes passer par-dessus des grillages, certaines avec des valises. Interdits de transports en commun à cause du Covid, les employés rentrent chez eux à pied, parfois sur des dizaines de kilomètres. Les autorités locales ont demandé aux employés fuyards de s'enregistrer à leur arrivée puis d'observer une quarantaine de plusieurs jours chez eux. Foxconn promet aussi que les salariés qui le souhaitent pourront rentrer chez eux avec un service de transport porte-à-porte, organisé par l'usine.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L'usine propose de quadrupler les bonus pour ceux qui restent

La compagnie Foxconn communique très peu sur la situation, mais l'on sait simplement que 200 agents sanitaires ont été envoyés sur place pour tester les ouvriers deux fois par jour. Selon l'agence Reuters, la production dans l'usine devrait chuter de 30%, un coup dur avant les fêtes de fin d'année. Foxconn a déjà commencé à transférer une partie de l'activité sur son autre site à Shenzhen.

Pour endiguer les départs, le site propose ce mardi de multiplier par quatre les bonus des employés qui acceptent de rester sur place. Sur le réseau social WeChat, elle a promis qu'elle verserait un bonus quotidien de 400 yuan (environ 55 euros) par jour de présence au travail. Le personnel recevra aussi un bonus additionnel en cas de présence à l'usine pour au moins 15 jours en novembre, un bonus pouvant atteindre 15.000 yuan (2.075 euros) en cas de présence le mois entier.