Publicité

En Europe, une baisse quasi générale des chiffres de l'épidémie de Covid-19

Par
La vague actuelle de Covid-19 enregistre un reflux plus ou moins important selon les pays
La vague actuelle de Covid-19 enregistre un reflux plus ou moins important selon les pays
© AFP - John Thys

Selon les chiffres publiés par les différents pays européens, la troisième vague semble entamer une descente dans presque tous les pays européens, même si les niveaux de contaminations restent assez élevés dans plusieurs d'entre eux, par rapport au dernier pic enregistré.

Des méthodes différentes, mais un résultat similaire : comme son nom l'indique, la vague actuelle de coronavirus était destinée à refluer. Selon les chiffres compilés par l'agence Reuters, on observe même une baisse quasi universelle des contaminations partout en Europe, quelles que soient les mesures de restrictions prises. Ces dernières ont sans doute surtout une influence sur l'ampleur de cette baisse, variable selon les pays.

Sur les deux dernières semaines, les niveaux de contaminations sont ainsi en train de baisser en France comme chez presque tous nos voisins : Royaume-Uni, Espagne, Italie, Suisse, Allemagne, Portugal... Les chiffres sont encore stables (pas de baisse ni d'augmentation notoire) dans quatre pays proches de nous : l'Irlande, la Belgique, la Grèce et les Pays-Bas. À noter à l'inverse, deux "mauvais élèves" où les contaminations repartent à la hausse : le Danemark et le Luxembourg.

Publicité

Les différences se jouent plutôt sur le niveau et l'ampleur de cette baisse générale. En comparant le niveau actuel de contaminations par rapport à celui du dernier pic épidémique, on peut se rendre compte de son efficacité. Ainsi, l'Allemagne, les Pays-Bas ou la Grèce affichent une moyenne de contaminations, sur les deux dernières semaines, encore proche de leur maximum : 72 % du niveau maximum atteint pour la Grèce, 64 % pour les Pays-Bas et 57 % pour l'Allemagne. À titre de comparaison, la France enregistre ces 15 derniers jours un niveau de contamination équivalent à un tiers du pic de la troisième vague.

Enfin, toujours selon les chiffres compilés par Reuters, la France fait aussi partie des cinq pays européens qui enregistrent le moins de nouveaux cas chaque jour (en moyenne sur les 7 derniers jours), avec 17.834 nouveaux cas quotidiens, devant l'Allemagne, l'Italie, la Russie et les Pays-Bas.