Publicité

EN PHOTOS - Des dizaines de milliers de Polonais dans la rue pour rester dans l'Union Européenne

Par
Des milliers de personnes participent à la manifestation "Nous restons dans l'UE" sur la place principale de Varsovie en Pologne, le 10 octobre 2021
Des milliers de personnes participent à la manifestation "Nous restons dans l'UE" sur la place principale de Varsovie en Pologne, le 10 octobre 2021
© AFP - WOJTEK RADWANSKI / AFP

Varsovie, Cracovie et une centaine d'autres villes de Pologne se sont parées de bleu et de jaune hier soir. Des dizaines de milliers de manifestants ont défendu l'appartenance de leur pays à l'Union Européenne, questionnée depuis une récente décision anti-UE de la Cour Constitutionnelle polonaise.

Mariées depuis 2004, la Pologne et l'Union Européenne entretiennent des relations tendues depuis l'arrivée au pouvoir en 2015 du parti populiste Droit et Justice (PiS). Dernier conflit en date : jeudi dernier, la plus haute juridiction polonaise a considéré que le droit national primait sur le droit européen, faisant craindre à certains analystes législatifs un "Polexit". Toutefois, selon les sondages, la majorité du peuple polonais tient à rester parmi les 27. Ils l'ont montré hier soir dans la rue. 

Des manifestations dans tout le pays

Des manifestants pro-UE à Gdansk en Pologne, le 10 octobre 2021
Des manifestants pro-UE à Gdansk en Pologne, le 10 octobre 2021
© AFP - MICHAL FLUDRA / NURPHOTO VIA AFP

Des milliers de citoyens polonais pro-Union Européenne ont brandi conjointement le drapeau national et celui de l'Union Européenne, comme ici à Gdansk. 

Publicité
Manifestation pro-UE à Varsovie, en Pologne, le 10 octobre 2021
Manifestation pro-UE à Varsovie, en Pologne, le 10 octobre 2021
© AFP - WOJTEK RADWANSKI / AFP

Dans la Capitale, Varsovie, des manifestants ont étalé un large drapeau de l'UE, à la tombée de la nuit. 

Une pancarte brandie à Cracovie, en Pologne, le 10 octobre 2021
Une pancarte brandie à Cracovie, en Pologne, le 10 octobre 2021
© AFP - BEATA ZAWRZEL / NURPHOTO VIA AFP

A Cracovie, un manifestant proteste contre l'idée d'un "Polexit", la sortie de la Pologne de l'Union Européenne. Selon certains analystes, la décision de la Cour Constitutionnelle polonaise de juger certains Traités européens "incompatibles" avec la Constitution nationale, serait un premier pas dans ce sens. 

"Je le fais pour mes enfants", a écrit cette manifestante sur sa pancarte, à Varsovie
"Je le fais pour mes enfants", a écrit cette manifestante sur sa pancarte, à Varsovie
© AFP - FRANCOIS DEVOS / HANS LUCAS VIA AFP

"Je suis ici car je crains que nous quittions l'UE" 

Des citoyens de toute génération sont descendus dans la rue. "Je suis ici car je crains que nous quittions l'UE. C'est très important, surtout pour ma petite-fille", a déclaré Elzbieta Morawska, 64 ans, à l'AFP durant le défilé à Varsovie. "Le Royaume-Uni vient de quitter l'UE et c'est une tragédie. Si la Pologne part maintenant, ce sera également une tragédie", a estimé de son côté Aleksander Winiarski, 20 ans, qui étudie au Royaume-Uni. 

Donald Tusk, chef du parti d'opposition, s'adresse à la foule à Varsovie, le 10 octobre 2021.
Donald Tusk, chef du parti d'opposition, s'adresse à la foule à Varsovie, le 10 octobre 2021.
© AFP - WOJTEK RADWANSKI / AFP

Les manifestants ont répondu à l'appel de Donald Tusk, le chef du parti d'opposition Plateforme civique (PO), et ancien président du Conseil européen. Plutôt dans la journée, il avait appelé ses compatriotes à "défendre une Pologne européenne", ajoutant dans un tweet "nous devons sauver la Pologne, personne ne le fera pour nous". 

Une manifestante pro-UE devant les bureaux du parti PiS (Droit et Justice) qui gouverne le pays
Une manifestante pro-UE devant les bureaux du parti PiS (Droit et Justice) qui gouverne le pays
© AFP - WOJTEK RADWANSKI / AFP

Les relations entre la Pologne et l'Union Européenne sont tendues depuis l'accession au pouvoir d'Andrzej Duda, en 2015, du parti populiste Droit et Justice (PiS). L'Union Européenne craint que la réforme de l'appareil judiciaire polonais, souhaitée par le gouvernement, nuise à l'indépendance de cette institution et amoindrisse les libertés démocratiques. 

Manifestation pro-UE à Cracovie, en Pologne, le 10 octobre 2021
Manifestation pro-UE à Cracovie, en Pologne, le 10 octobre 2021
© AFP - BEATA ZAWRZEL / NURPHOTO / NURPHOTO VIA AFP

A Cracovie, des manifestants opposés au parti conservateur au pouvoir "s'excusent" auprès de l'Union Européenne. 

L'ancien président polonais Lech Walesa lors de la manifestation à Gdansk
L'ancien président polonais Lech Walesa lors de la manifestation à Gdansk
© AFP - MATEUSZ SLODKOWSKI / AFP

La Pologne et d'autres pays d'Europe centrale et orientale ont rejoint l'Union européenne en 2004, 15 ans après que le mouvement syndical de Lech Walesa ait contribué à renverser le régime communiste. Walesa critique fréquemment le gouvernement actuel, qu'il accuse de détruire de nombreux acquis démocratiques en Pologne. 

Des manifestations pro-UE à Varsovie, en Pologne, le 10 octobre 2021
Des manifestations pro-UE à Varsovie, en Pologne, le 10 octobre 2021
© AFP - FRANCOIS DEVOS / HANS LUCAS VIA AFP

Des manifestants brandissent des cœurs à l'effigie de l'Union Européenne à Varsovie. Selon les derniers sondages, 80% des polonais souhaitent rester dans l'Union Européenne. 

Manifestation pro-UE à Cracovie, le 10 octobre 2021
Manifestation pro-UE à Cracovie, le 10 octobre 2021
© AFP - BEATA ZAWRZEL / NURPHOTO VIA AFP

Les manifestations ont eu lieu dans plus de cent villes et villages de Pologne. L'Union Européenne a signifié qu'elle utiliserait "tous les outils" à sa disposition pour faire respecter la primauté du droit européen. Elle pourrait notamment bloquer le versement des fonds post-Covid de l'UE à la Pologne.