Publicité

Être un bon parent : voici les conseils de Susie Morgenstern, légende de la littérature jeunesse

Par
Susie Morgenstern, 2008. (Seung-il Ryu/NurPhoto/NurPhoto via AFP)
Susie Morgenstern, 2008. (Seung-il Ryu/NurPhoto/NurPhoto via AFP)
© AFP

L'autrice Susie Morgenstern est intervenue dans "Barbatruc", dans l'émission sur les parents imparfaits. Elle a souhaité déculpabiliser les parents mais aussi leur délivrer des conseils, pleins de bon sens.

Susie Morgenstern est une autrice américaine installée en France, légende de la littérature jeunesse. Elle a écrit des classiques du genre, comme La Sixième, ou encore La Première Fois que j'ai eu seize ans, tout deux publiés à L'école des loisirs.

Selon l'autrice qui a deux filles et quatre petits-enfants, la parentalité s'append avec le temps, avec l’expérience.

Publicité

Comme elle le dit avec humour, elle est meilleure grand-mère que mère. Dans "Barbatruc", elle a livré des conseils tout à fait pertinents, où l'expérience prévaut sur les principes.

57 min

Lâcher prise et faire confiance

Pour Susie Morgenstern, sa première erreur a été de vouloir tout contrôler. Ce n'est pas forcément chose aisée, lorsque l'on est parent de ne pas s'inquiéter, de laisser l'enfant apprendre, parfois en le laissant faire des erreurs, en lui permettant de se tromper. Mais Susie Morgenstern nous le dit, il faut lâcher du lest :

"Maintenant, j'ai appris à lâcher prise. Je ne faisais pas assez confiance à mes enfants. J'ai eu peur de les laisser traverser. Je crois que le plus important, c'est de faire confiance à ses enfants, ça leur donne confiance. On ne fait rien sans confiance."

51 min

Avoir des espérances réalistes

L'autrice jeunesse reconnaît avoir eu de trop grandes espérances pour ses enfants. Elle explique :

"J'étais une mère impresario, je voulais qu'elles fassent de la danse, des claquettes, du ballet, de la musique. Je crois que c'est important de lâcher les espérances démesurées."

Avec le recul, elle considère que l'important est l'amour que l'on donne à ses enfants.

Aimer ses enfants, tout simplement

Pour Susie Morgenstern, c'est l'amour le plus important, et le fait d'apprendre de ses enfants, de savoir s'adapter à eux. Comme l'émission "Comment être un parfait mauvais parent ?" l'indique, tous les parents sont imparfaits, il faut faire avec. À ce sujet, l'écrivaine donne un conseil lecture :

"Le livre que j'offre le plus lorsqu'un bébé naît, c'est Apprendre à aimer un enfant, de Yanos Korczak. J'adore ce titre, car c'est le plus important. Aimer ses enfants, c'est leur faire confiance et les laisser vous apprendre des choses. Les enfants sont nos professeurs. Il faut lâcher ses certitudes sur ce qu'est être un bon parent, et écouter. Faites ce que je dis mais pas ce que j'ai fait."*

Une pensée fine et bienveillante, à retrouver dans tous les livres de Susie Morgenstern. Elle vient de publier Je balayerai la terre, aux éditions Saltimbanque.