Facebook, Instagram, WhatsApp, Messenger fonctionnent de nouveau après une panne générale

Publicité

Facebook, Instagram, WhatsApp, Messenger fonctionnent de nouveau après une panne générale

Par
Les quatre applications phares de Facebook sont en rade depuis lundi après-midi.
Les quatre applications phares de Facebook sont en rade depuis lundi après-midi.
© AFP

Les sites, messageries et applications de la galaxie Facebook (Instagram, WhatsApp et Messenger) sont restés inaccessibles dans le monde entier pendant plus de six heures lundi soir. Un changement des configurations des serveurs est en cause.

Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger, les applications et sites du géant des réseaux sociaux sont restés inaccessibles plusieurs heures ce lundi soir. Cette panne, rapportée dans un premier temps par le site spécialisé Downdetector, a touché de nombreux utilisateurs de ces réseaux sociaux et messageries à travers le monde, notamment en France et aux États-Unis. Il était impossible d'échanger par le biais des messageries WhatsApp ou Messenger, ou de se rendre sur le fil d'actualité de son compte Facebook ou Instagram. 

La société de Mark Zuckerberg explique que cette panne a été causée par un "changement de configuration défectueux" de ses serveurs et non un piratage. "Nos équipes d'ingénieurs ont découvert que des changements de configuration sur des serveurs qui coordonnent le trafic réseau entre nos centres de données ont provoqué des problèmes ayant interrompu cette communication"

Publicité

Dans un message publiée sur Twitter (qui n'a pas eu de soucis), le réseau social ajoute : "Nous avons travaillé dur pour restaurer l'accès à nos applications et services et sommes heureux d'annoncer qu'ils soient de nouveau en ligne maintenant."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les DNS hors service

Sur Twitter, des spécialistes évoquent les DNS (Domain Name System) comme le cœur de la panne. Ils permettent d’orienter le trafic sur internet. Les applications les utilisent pour se connecter aux bons serveurs. C'est comme si la carte qui permet à un ordinateur de retrouver Facebook et ses autres sites avait disparue. Dans le détail, Intragram.com n’est qu’une façade. Les DNS permettent de traduire ces adresses grand public en une suite de chiffres uniques, une adresse IP qu’une machine peut "lire". Ce sont ces DNS qui sont hors service ce lundi soir. 

Le casque de réalité virtuel Oculus s'est arrêté de fonctionner ce lundi soir à cause de la panne, tout comme Workplace, un outil payant de Facebook utilisé par des millions de salariés. 200 millions d'entreprises utilisent chaque mois l'un des services du réseau social.

Les employés de Facebook eux même ne pouvaient plus communiquer entre eux via le système de messagerie interne de l'entreprise, selon les témoignages recueillis aux Etats-Unis.

Série noire pour Facebook

La plateforme aux près de trois milliards d'utilisateurs mensuels traverse l'une des pires crises sur sa réputation depuis deux semaines, à cause de révélations d'une lanceuse d'alerte. Ancienne ingénieure chef de produit chez Facebook, Frances Haugen a fait fuiter de nombreux documents internes, notamment au Wall Street Journal, et a accusé le groupe de "(choisir) le profit plutôt que la sûreté" de ses utilisateurs, dans un entretien diffusé par la chaîne CBS dimanche. 

La dernière panne recensée de Facebook, c'était en mars dernier. Déjà, pendant une heure, les trois réseaux sociaux n'étaient plus accessibles. En mars 2019, un souci similaire avait été détecté et perturbé certains services pendant 24 heures.