"Fallait pas attendre qu'il soit trop tard" : à 84 ans, ils se marient après 40 ans de relation à distance

Publicité

"Fallait pas attendre qu'il soit trop tard" : à 84 ans, ils se marient après 40 ans de relation à distance

Par
Les deux amoureux se sont mariés le week-end dernier à Marseille [photo d'illustration].
Les deux amoureux se sont mariés le week-end dernier à Marseille [photo d'illustration].
© Getty

Yolande et Gérard, 84 ans, se sont mariés à Marseille le week-end dernier. Les deux octogénaires sont tombés amoureux en juin 1983 mais vivaient leur relation à distance, lui à Paris, elle à Marseille. Ils viennent de "régulariser" leur situation, après 40 ans de vie pas commune, au sens propre.

"On s'est regardé dans les yeux, et notre cœur a battu." Quarante ans après, Yolande se souvient de son coup de foudre pour Gérard, lors d'un voyage au Canada. "Il était tellement amoureux. Il m'a dit 'tu viens à Paris, je te paie l'avion'. Peuchère, j'ai pris l'avion !" se souvient l'ancienne cuisinière, serveuse, couturière et agent de la Carmat. "Il m'attendait avec un gros bouquet de fleurs magnifiques." L'amour fou.

"Depuis quarante ans, on est ensemble", explique Yolande. "Enfin... On se connait !", rectifie-t-elle. Veufs tous les deux, ils ont toutefois décidé de ne pas s'installer dans la même ville. Lui, originaire du Nord, vivait à Paris. Elle, à Marseille. Ils se retrouvaient pour des week-ends, des vacances et des moments libres. Yolande sait combien Gérard est charmant. Coquette, elle reconnait qu'il ne lui refuse jamais rien. "J'ai toujours su qu'il ne fallait pas l'emprisonner", confesse joliment Gérard.

Publicité

Mais après quarante ans de fiançailles à distance donc, les deux tourtereaux ont éprouvé le besoin et l'envie de se retrouver. La vie commune, c'est depuis quelques mois seulement, à Marseille. "Comme tous les ménages, il y a parfois un peu d'énervement, surtout de mon côté. Mais à part ça, ca va très bien", admet Gérard, aussitôt repris par Yolande : "On ne s'énerve pas mon canard, tu es stressé, moi je suis cool !" Il rigole.

"Ça apporte un peu plus de sérénité et de bonheur"

Les deux octogénaires ont fini par se marier, le week-end dernier. "J'ai dit quand même, il faudrait régulariser tout ça", explique Yolande. Mais pas question pour ces deux catholiques pratiquants de ne passer que devant monsieur le maire, chose faite en juin dernier. "La mairie c'était quelconque", dit Yolande, qui tenait mordicus au mariage religieux : "C'est très solide, nous sommes unis pour la vie jusqu'à notre mort." "Fallait pas attendre qu'il soit trop tard", ajoute Gérard.

Samedi dernier - elle dans une très belle robe blanche et lui en costume noir nœud papillon - Yolande et Gérard ont renouvelé leur serment devant un prêtre. "J'étais bien dans une émotion forte", raconte Gérard, encore un peu chamboulé, pendant que derrière lui Yolande précise : "Moi j'étais dans la joie et l'amour !" "Ça apporte un peu plus de sérénité et de bonheur", renchérit Gérard, l'ancien typographe du Figaro. "Nous sommes heureux encore plus qu'avant" s'émeut Yolande.

Le mariage était prévu pour les 80 ans des deux amoureux, mais le Covid est passé par là et a repoussé le projet. Mais samedi "on a voulu se marier comme des jeunes, faire la fête, avec nos proches". Soixante convives dans leurs âges, des frères, sœurs, nièces, amis, amies. En fin de semaine, ils s'envolent en voyage de noces vers le Monténégro et la Croatie.