Publicité

Foires, festivals, expositions : voici à quoi va servir le pass sanitaire

Par
Emmanuel Macron à l'Elysée, le 29 avril 2021
Emmanuel Macron à l'Elysée, le 29 avril 2021
© AFP - Ludovic Marin

Dans une interview à la presse régionale, le président de la République précise les contours du pass sanitaire, outil clé de la stratégie de déconfinement du gouvernement. Il permettra "de montrer qu'on est vacciné ou testé négatif dans les deux jours qui précèdent", explique le chef de l'État.

Le déconfinement approche à grand pas. Il sera très progressif, en quatre étapes, avec notamment la réouverture des terrasses et des théâtres le 19 mai. Emmanuel Macron le précise dans une interview à la presse régionale publiée ce jeudi. Le président y explique aussi comment sera utilisé un outil central de sa stratégie de déconfinement : le pass sanitaire. Que dit-il exactement ?

À quoi va ressembler ce pass sanitaire ?

Ce pass sera "papier ou numérique, via l'application TousAntiCovid", ce qui permettra de ne "laisser personne au bord de la route", explique le président. Emmanuel Macron précise que celui-ci  "permettra de montrer qu'on est vacciné ou testé négatif dans les deux jours qui précèdent".

Publicité

Sera-t-il obligatoire ?

Le chef de l'État affirme qu'il "ne saurait être obligatoire" pour la vie quotidienne, mais qu'il pourra être réclamé pour des événements spécifiques. "Le pass sanitaire ne sera jamais un droit d'accès qui différencie les Français", assure-t-il encore.

Dans quels lieux l'utiliser ?

Le pass sanitaire ne servira pas à "accéder aux lieux de la vie de tous les jours, comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis. Par contre, dans des festivals, foires ou expositions, il serait absurde de ne pas l'utiliser", déclare le président. Ainsi, à compter du 30 juin, il sera demandé pour accéder à un rassemblement de plus de 1000 personnes en extérieur et en intérieur, selon l'Élysée. 

Quand sera-t-il mis en place ?

Le pass sanitaire est déjà utilisé depuis le 20 avril sur certains vols à destination de la Corse. Il a même été généralisé mercredi à tous les vols "de et à partir de la Corse", et doit l'être pour les vols "à destination de l'Outre-mer à partir de la semaine prochaine", selon le secrétaire d'État chargé de la Transition numérique mardi à franceinfo. Par ailleurs à partir du 9 juin, les étrangers seront accueillis "avec pass sanitaire", précise une infographie de l'Elysée reproduite par la PQR

Les élus auront-ils leur mot à dire ?

Oui. Comme l'a dit le Premier ministre Jean Castex mercredi, Emmanuel Macron précise bien que "le débat doit être ouvert". "Comme il en va de nos libertés publiques, le Parlement se saisira de la question."

Emmanuel Macron donne les prochaines échéances des réouvertures, dans un entretien à la presse quotidienne régionale, ce vendredi 30 avril.
Emmanuel Macron donne les prochaines échéances des réouvertures, dans un entretien à la presse quotidienne régionale, ce vendredi 30 avril.
© Radio France - Xavier Demagny