Publicité

Francophonie : un enjeu de taille pour Wikipedia

Par
Carte des pays francophones
Carte des pays francophones
- Wikipédia

S'assurer l'audience des jeunes générations et une large diffusion dans le monde francophone, voilà l'enjeu qui attend la Wikipédia en français, qui fête ses 20 ans au moment de la semaine de la Francophonie. Les francophones d'Afrique sont de plus en plus nombreux dans le monde, mais pas parmi les contributeurs.

Wikipédia a 20 ans cette année et la version en français a été lancée le 23 mars 2001. L'encyclopédie en ligne s'est imposée comme un site incontournable. Raillée au départ par les professeurs, et les "sachants", elle est aujourd'hui un recours quasi-quotidien pour tout le monde, et c'est l'un des sites les plus consultés sur internet.

L'encyclopédie en français compte 2 309 000 articles, soit trois fois moins qu'en anglais. Elle compte plus de 23 000 contributeurs actifs en ce moment. Cette semaine, elle lance une sensibilisation sur la production d'informations sourcées et fiables dans ses pages. 

Publicité

Les internautes sont friands des articles en lien avec les grands sujets d'actualité du moment, et ses membres fournissent des efforts constants pour améliorer la qualité des informations. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Des retards en matière de diversité

Pour l'avenir, les wikipédiens essaient de rattraper des retards en matière de diversité. Il a souvent été question d'un rattrapage pour faire apparaître plus de femmes, artistes, scientifiques, politiques, dans les articles de Wikipédia. Mais un autre enjeu concerne la diversité de sa langue. Le français est une langue plurielle diversement parlée selon les pays francophones. 

Pour Marie-Noëlle Doutreix, autrice de Wikipédia et l'actualité (PSN Editions), "la francophonie mériterait d'être mieux représentée par d'autres pays et d'autres wikipédiens que les Français, Belges, Québécois et Suisses. Les articles francophones des pays d'Afrique, d'Haïti méritent d'être aussi nombreux et fréquentés que les autres"

Le français est la cinquième langue la plus parlée au monde, utilisée par 300 millions de personnes et selon les estimations démographiques, le nombre de francophones approchera les 700 millions en 2050, avec 85 % de locuteurs francophones vivant en Afrique.

Une réflexion est en cours pour voir si une rémunération ne serait pas possible pour susciter plus de contributions en Afrique francophone, "car c'est un enjeu de diversité des points de vue" précise la chercheuse.

Assurer la diffusion de toutes les visions du monde

"Cette question de l'équilibre des langues va bien au-delà de ça" explique Marie-Noëlle Doutreix. 290 langues et 56 millions d'articles, n'est ce pas suffisant ? Cette réalité cache des différences notables selon les langues. Par exemple, il y a 6 millions d'articles en anglais mais seulement 4 000 en santali qui est l'une des langues indiennes. Or le santali est partagé par six millions de personnes en Inde, au Bangladesh, au Népal et au Bhoutan. 

De surcroit, que sait-on de ce qu'écrivent les locuteurs coréens, ou ceux qui écrivent en oromo, langue officielle éthiopienne ? Y-a-t-il des traductions en français de toutes ces pages qui échappent à notre compréhension ? Un tiers seulement de l'ensemble des articles est traduit en anglais par exemple, et encore moins en français. 

"La fondation Wikimedia aux États-Unis a lancé un immense projet, nommé pour l'instant 'abstract wikipedia'", explique Marie-Noëlle Doutreix, "il est destiné à faire en sorte que les articles puissent être plus facilement lus dans tous les langues."

Noble souci de diversité des points de vue que voici mais que Marie-Noelle Doutreix tempère : "c'est un projet d'intelligence artificielle qui nécessite un développement très important ; ici l'enjeu c'est aussi de savoir si les énormes efforts de recherche et d'automatisation que fait la fondation Wikimedia doivent être aidés par Google. Le gros enjeu  est donc moins dans les pages de Wikipédia mais dans les partenariats avec les Gafam." 

Ce projet a été présenté par Denny Vrandečić, un des co-fondateurs de Wikidata, dans un document de recherche Google en avril 2020. Google a d'ailleurs déjà participé à la fondation de Wikidata, "des outils ont été donnés par Google et des projets de recherche sont financés par les Gafam" rappelle l'universitaire. L'idée c'est que lorsqu'une page de la Wikipédia en anglais est modifiée, augmentée, elle puisse l'être aussi très vite dans les pages en français ou en santali par exemple, et réciproquement. Le projet entraînerait une augmentation importante du contenu disponible dans les différentes langues de l'encyclopédie.

À l'image de la Wikipédia suédoise quasi entièrement abondée par des machines, la diversité linguistique, la diffusion des points des vues, seront-ils assurés de la même manière à l'avenir ? C'est un débat qui occupe moins les contributeurs, mais qui pourtant s'installe dans le paysage de leur belle utopie.