Huit milliards d'humains sur Terre en novembre : la population mondiale en cinq graphiques

Publicité

Huit milliards d'humains sur Terre en novembre : la population mondiale en cinq graphiques

Par
Avec presque 1.5 milliards d'habitants, la Chine est le pays le plus peuplé de la planète en 2022.
Avec presque 1.5 milliards d'habitants, la Chine est le pays le plus peuplé de la planète en 2022.
© Getty - Zhang Hengwei

À la mi-novembre, selon la dernière projection des Nations Unies, le seuil des huit milliards d'habitants sur Terre sera dépassé. Fécondité, répartition des populations par continent et nombre de femmes et d'hommes : France Inter fait le point sur la démographie mondiale.

Le 15 novembre 2022, nous serons huit milliards d'humains sur Terre, selon la dernière projection des Nations Unies. Une augmentation de la population impressionnante, quand on sait qu'en 1927, il y a moins de 100 ans, nous étions seulement deux milliards d'habitants sur Terre. Actuellement, il y a quasiment autant d'hommes que de femmes, et le continent asiatique rassemble la moitié des personnes qui peuplent la planète. Taux de fécondité, évolution de la population depuis 50 ans et répartition par pays : voici cinq graphiques pour analyser la population mondiale.

Quasiment autant de femmes que d'hommes

Comme c'est le cas maintenant depuis plusieurs années, le nombre de femmes et d'hommes présents sur Terre est quasiment équivalent : 3.976.648 milliards d'hommes en 2021 pour 3.932.647 femmes, un ratio d'environ 102 hommes pour 100 femmes.

Publicité

La Chine et l'Inde largement devant

Chaque année, les Nations Unies analysent la situation de la population mondiale en comptabilisant le nombre d'habitants présents dans chaque pays. En 2022, ce sont toujours la Chine et l'Inde qui accueillent le plus grand nombre de personnes. Près d'un milliard et demi d'habitants dans chacun de ces deux pays. Avec 65 millions d'habitants, la France se situe dans la moyenne, au même titre que l'Allemagne (83.37 millions) ou la Turquie (85.34 millions).

C'est sans surprise en Asie que se trouve le plus grand nombre d'humains. Ils sont 4,732 milliards à résider sur le continent, plus de la moitié de la population mondiale. Largement derrière se trouve l'Amérique (du Nord et du Sud), avec 1,370 milliard d'habitants. Dans les prochaines années, selon les Nations Unies, le continent africain devrait s'accroître, tandis que le continent asiatique devrait lui stagner.

La moitié des humains sont en Asie

La population a doublé en 50 ans

Le seuil des huit milliards d'habitants présents sur la planète sera dépassé dans quelques jours. En 50 ans, l'augmentation de la population a été fulgurante. Elle a doublé entre 1971 et 2021, passant de moins de quatre milliards d'habitants il y a un demi-siècle, à huit milliards cette année.

En revanche, ce nombre devrait désormais stagner puis ralentir, selon le rapport de l’Institut national d’étude démographique publié fin octobre 2022. "Le gros de l’accroissement de la population mondiale est derrière nous", précise l’auteur de l’étude Gilles Pison, professeur émérite au Muséum d’histoire naturelle et conseiller de la direction de l’INED.

Un fort taux de fécondité en Afrique

Si la population va arrêter d'augmenter aussi vite, et que la croissance démographique va même ralentir, c'est parce que le taux de fécondité baisse. Les femmes mettent au monde 2,3 enfants chacune aujourd’hui, c’était plus du double il y a 50 ans. À présent, deux tiers de l’humanité vit dans un pays ou une région du monde où la fécondité est inférieure à 2,1 enfants par femme.

Un seul continent garde un taux de fécondité important dans de nombreux pays : l'Afrique. C'est d'ailleurs au Niger que le taux de fécondité est le plus plus élevé, avec en moyenne 6,7 enfants par femme. C'est justement en Afrique que l'une des plus grosses évolutions démographiques aura lieu, avec, en raison du taux de fécondité, un continent qui devrait passer de 1,4 milliard d'habitants à 3,9 en 2050, toujours selon l'étude de l'INED.

À LIRE Huit milliards d’humains sur Terre mi-novembre, la croissance démographique va ralentir après 2050

À ECOUTER Huit milliards d'êtres humains et de moins en moins de Russes et de Chinois