INFO FRANCE INTER - Le gouvernement a décidé de revaloriser le point d'indice des fonctionnaires

Publicité

INFO FRANCE INTER - Le gouvernement a décidé de revaloriser le point d'indice des fonctionnaires

Par
l=Le dégel du point d’indice a été confirmé par le cabinet de Amélie de Montchalin, ministre de la fonction publique.
l=Le dégel du point d’indice a été confirmé par le cabinet de Amélie de Montchalin, ministre de la fonction publique.
© AFP - Xose Bouzas / Hans Lucas

Le point d'indice, qui sert de base de calcul aux salaires des 5,5 millions d’agents publics, sera revalorisé d'ici l'été, a confirmé le cabinet de la ministre de la fonction publique, Amélie de Montchalin. Il était gelé depuis plusieurs années.

Le dégel du point d’indice a été décidé. Il sera revalorisé d'ici l'été prochain pour tenir compte de l'inflation galopante, a indiqué à France Inter le cabinet de la ministre de la Fonction publique Amélie de Montchalin. Le montant de cette revalorisation doit encore être arbitré par Matignon, sans doute d'ici la semaine prochaine.

Le point d’indice sert de base de calcul aux salaires des 5,5 millions d’agents publics (fonctionnaires d'État, territoriaux et hospitalière). Sa revalorisation permettra de prendre en compte l'inflation galopante, estimé entre 3,7 et 4,4% selon la Banque de France. Cette annonce intervient trois jours avant la mobilisation interprofessionnelle du 17 mars pour les salaires et à moins d'un mois du premier tour de la présidentielle.

Publicité

Gelé depuis 2017

À l’exception de deux légères augmentations de 0,6% à la fin du quinquennat de François Hollande, la valeur du point d’indice est gelée depuis 2010. Cette décision est donc saluée par les syndicats, qui réclamaient jeudi dernier des "négociations et des mesures immédiates", notamment salariales. "La politique du gel de la valeur du point d'indice a atteint ses limites", avait notamment déclaré le secrétaire général de l'Unsa Fonction publique Luc Farré. Ils attendent désormais de connaître le pourcentage de revalorisation.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Jusqu'ici, la ministre de la Fonction publique avait exclu le dégel du point d'indice d'ici la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron au printemps, défendant plutôt des revalorisations ciblées et un dialogue salarial élargi au-delà du seul point d'indice. Mais la ministre reconnaît désormais que le décrochage des salaires des fonctionnaires est une réalité et cela nuit à l’attractivité de la fonction publique. Il s'agit aussi d'une question d’équité avec les salariés du privé, dont les branches négocient des hausses de salaire.

Dégel d'ici l'été

Le dégel du point d'indice est prévu d'ici l'été et pourrait être voté lors d’un budget rectificatif. Reste encore à en discuter l’ampleur, notamment avec les employeurs publics. Une revalorisation de 3% environ coûterait entre 5 et 6 milliards d'euros à l'État, calculent les syndicats.