Publicité

"J'ai joué un match contre Bob Marley !" : l'ancien footballeur nantais Gilles Rampillon raconte

Par
Gilles Rampillon tente de prendre le ballon à Bob Marley lors de ce match au centre d'entraînement du FC Nantes en 1980
Gilles Rampillon tente de prendre le ballon à Bob Marley lors de ce match au centre d'entraînement du FC Nantes en 1980
- Archives PO - Presse Océan

Bob Marley, décédé il y a 40 ans, était un grand fan de football. En juillet 1980, avant un concert à Nantes, il s’était rendu avec son groupe, "The Wailers", au centre d’entraînement du FC Nantes et avait improvisé un match avec l'ancien milieu Gilles Rampillon et quatre autres joueurs nantais.

Bob Marley, l’icône du reggae, décédé il y a 40 ans, le 11 mai 1981 à Miami, était aussi un grand fan de football. Un matin de juillet 1980, avant un concert à Nantes, il s’était rendu avec son groupe, "The Wailers", au centre d’entraînement du FC Nantes, sacrés champions de France quelques semaines auparavant, et avait improvisé un match avec cinq joueurs nantais. La rencontre avait été planifiée en amont par le manager du groupe et l’organisateur du concert, à la demande de Bob Marley lui-même.

"Ça reste un souvenir inoubliable", explique l'ancien milieu de terrain nantais Gilles Rampillon, qui a participé à une opposition avec Bob Marley, son cuisinier et trois de ses musiciens. 

Publicité
54 min

"Le foot dans les veines"

"Il y avait à l'époque, une interrogation sur la possibilité de leur venue, mais ils avaient pris de bons renseignements et on les a vus arriver. On terminait l'entraînement et on a enchaîné avec plaisir sur ce match qui a été engagé", raconte l'ex-footballeur. "Et on s'est aperçus qu'il avait le football dans les veines. À l'époque, c'est un événement qui n'a pas été évalué à sa juste mesure. Imaginez, aujourd'hui, un Bob Marley venant dans un club de football ! Ce serait un événement surmédiatisé !"

Admirateur de Pelé et d'Oswaldo Ardilès, Bob Marley tapait dans le ballon dès qu’il le pouvait, avant ou après des concerts, des enregistrements ou des répétitions. Et en tournée, rencontrer l’équipe locale était presque devenu une institution. "Le football est tout un art, tout un univers", disait ainsi le Jamaïcain. "Je l’aime parce qu’il faut être un artiste pour le pratiquer. Quand nous jouons au foot, nous jouons aussi de la musique. Le football, c’est la liberté"

Un doublé pour Marley

Vêtu, lors du match, du célèbre maillot jaune nantais de l’époque, Bob Marley, avait, selon Gilles Rampillon, "une certaine adresse balle au pied et mettait aussi beaucoup d'engagement"

"Ce qui a fait aussi le charme de ce match, c'est une forme de simplicité incroyable. Bob Marley était venu jouer un match parce que le football lui plaisait tout simplement. Il aimait l'inspiration, la liberté du joueur avec le ballon, la créativité. Et dans ce sens, ça a été une chance pour le FC Nantes parce que c'était les valeurs que nous développions pour notre jeu à la nantaise." 

Partis pour un match d’entraînement tranquille, les Nantais, bluffés par le niveau de jeu du chanteur, avaient dû s’employer pour finalement s’imposer 4-3. Bob Marley avait inscrit un doublé.