Publicité

JO d'hiver 2022 : un vrai succès diplomatique pour la Chine

Par
La cérémonie de clôture des JO de Pékin a eu lieu ce dimanche en Chine.
La cérémonie de clôture des JO de Pékin a eu lieu ce dimanche en Chine.
© Radio France - Sébastien Berriot

Malgré un contexte sanitaire très compliqué, la Chine a réussi un quasi sans faute dans l’organisation des JO d’hiver, qui se sont terminés dimanche à Pékin. L’épidémie de Covid a été maitrisée pendant la compétition et le pays a également réussi à tirer les bénéfices de ces jeux sur la scène diplomatique mondiale.

Avant même le début des Jeux Olympiques, au mois de février, la Chine apparaissait isolée. Critiqué sur les droits de l’homme et sur la gestion de la pandémie de Covid, le régime communiste ne s’attendait pas au boycott diplomatique lancé par plusieurs pays Anglo-saxons. On imaginait déjà un Xi Jinping seul lors de la cérémonie d’ouverture. Finalement, le président chinois était accompagné d’une trentaine de dirigeants internationaux, issus certes d'une majorité de pays non démocratiques, mais des pays considérés par Pékin comme utiles, dans le cadre notamment du grand projet économique des nouvelles routes de la soie.

Les sujets qui fâchent n'ont pas été évoqués

Les manœuvres diplomatiques de Pékin ont permis de faire oublier les sujets qui fâchent. Pendant ces JO, la question des droits de l’homme n’a presque pas été évoquée. La Chine a aussi profité des jeux pour faire un retour remarqué sur la scène mondiale, en affichant, aux côtés de Vladimir Poutine,  son soutien à la Russie sur la question de l’Ukraine.

Publicité

Pékin a également joué avec succès la carte de la diplomatie du sport, avec une belle troisième place au classement des médailles, devant les Etats-Unis. Mais, avec tout de même une ombre au tableau. Une polémique a surgi sur la nationalité de plusieurs athlètes chinois, vivant aux Etats-Unis. Personne ne sait à ce jour si la championne de ces jeux, la reine du ski freestyle Gu Ailing a réellement la nationalité chinoise. La propagande a largement mis en avant la jeune sportive, mais n’a pas été en mesure de donner une explication convaincante sur cette question délicate.

3 min