Publicité

L'Allemagne va augmenter son parc de bornes de recharge pour les voitures électriques

Par
En Allemagne, une voiture vendue sur 4 est électrique ou hybride
En Allemagne, une voiture vendue sur 4 est électrique ou hybride
© AFP - Torsten Sukrow / SULUPRESS.DE

Une loi votée par le Bundestag va permettre de voir fleurir en Allemagne un millier de bornes de recharge ultra-rapides. Objectif : doper un peu plus les ventes de voitures électriques.

Les députés allemands ont adopté cette semaine une loi qui prévoit de mettre en place un réseau public comptant un millier de stations de recharge ultra-rapides pour voitures électriques d'ici 2023.

L’idée, c’est que chaque propriétaire de véhicule électrique, sans avoir à faire de grand détour, puisse atteindre un point de charge rapide en 10 minutes. Sur les autoroutes, par exemple, cela veut dire une station tous les 20 ou 30 kilomètres. On parle de charge ultra rapide, en seulement quelques minutes. Mais ces stations d’une puissance d’au moins 150 kilowatts - aujourd’hui au nombre de 800 – représentent moins de 3% des 40 000 bornes accessibles. Le pays vise un total de 72 000 bornes de tous types d'ici la fin de l'année.

Publicité

Mille stations ultra-rapides de plus d'ici 2023, c’est un progrès. C’est aussi un facteur non négligeable pour accélérer les ventes de véhicules électriques : près de 200 000 nouvelles immatriculations l’an dernier en Allemagne, soit trois fois plus que l’année précédente. L’électrique ou l’hybride au mois d’avril viennent de faire un bond de 400% en une année, soit une part de marché de 22%. Cela représente près d’une voiture vendue sur quatre.

Ces 1 000 nouvelles stations financées par le gouvernement fédéral à hauteur de 1,9 milliard d'euros doivent être construites par des opérateurs privés. L'appel d'offres au plan européen sera lancé cet été. 

Le législateur allemand veut une répartition équitable entre territoires ruraux et urbains

Les entreprises privées sélectionnées devront respecter un cahier des charges de façon à répartir ces bornes de recharge intelligemment sur l'ensemble du territoire et pas seulement sur les grands axes autoroutiers afin de ne pas pénaliser les habitants des zones rurales.

La transition vers le véhicule électrique risque d'affecter d'ici à 2030 jusqu'à un tiers des emplois du secteur automobile, l'un des piliers de l'économie allemande (environ 15% du PIB, la richesse produite chaque année). Cette industrie, durement touchée par la pandémie de Covid-19, est en pleine restructuration depuis déjà quelques années et les grands constructeurs automobiles allemands, ébranlés par le scandale du "Dieselgate" mobilisent énormément de moyens financiers pour rattraper leur retard.

En novembre 2020, dans le cadre du plan de relance, le gouvernement a promis à l'industrie automobile allemande jusqu'à cinq milliards d'euros d'aides d'ici 2025 pour surmonter cette crise et poursuivre sa transition vers l'électrique.