Publicité

L'école de Xavier Niel veut former plus de femmes au codage informatique

Par
Le secteur du numérique veut se féminiser.
Le secteur du numérique veut se féminiser.
© Maxppp - Claude Prigent

Les femmes ne représentent que 30% des salariés du secteur du numérique. Mais les entreprises, qui veulent attirer de nouveaux talents, misent beaucoup sur elles. Et l'école 42, fondée par le patron de Free Xavier Niel, leur lance un appel.

"Tentez l'aventure, venez coder" : voilà l'appel lancé par l'École "42" spécialisée dans le numérique. Un appel entendu par Clémence, qui, au départ, ne pensait vraiment pas avoir le profil pour se lancer dans le domaine. À 40 ans, le premier confinement a mis fin à ses missions d'intérim et ses CDD d'architecte.

Son conseiller Pôle emploi lui souffle alors l'idée de se lancer dans le numérique. "Je n'y connaissais rien, je n'ai personne dans mon entourage qui travaille dans ce domaine-là", confesse-t-elle avouant avoir eu "une image un peu faussée du geek qui reste dans sa chambre sans voir grand monde."

Publicité

"Je suis sûre d'avoir du travail"

Clémence le prend au mot et se met à coder, en vue d'intégrer l'École 42. "C'est assez ludique, il faut arriver à passer le cap du langage nouveau et un peu incompréhensible et ensuite, quand on voit que cela fonctionne, on devient vite accro."

La jeune maman se donne un an de formation pour se spécialiser et ne s'inquiète pas pour l'avenir. "Je sais que j'aurais un travail bien payé dans un an. C'est aussi pour cela que je me suis lancée dans le numérique", assure-t-elle, en espérant garder un lien avec sa vie d'avant, l'architecture et la scénographie.