La comédienne Mylène Demongeot, figure du cinéma populaire, est morte à 87 ans

Publicité

La comédienne Mylène Demongeot, figure du cinéma populaire, est morte à 87 ans

Par
L'actrice Mylène Demongeot ici en 2018
L'actrice Mylène Demongeot ici en 2018
© Getty - Eric Fougere

Que ce soit dans "Fantomas", "Faibles femmes", ou encore "Les Sorcières de Salem", Mylène Demongeot avait partagé l'affiche avec de grands noms du cinéma.

Soixante-dix ans de carrière et autant de films. L'actrice Mylène Demongeot est morte jeudi à 87 ans, a annoncé son attaché de presse. Elle avait partagé l'affiche avec de nombreux grands noms du cinéma : Yves Montand et Simone Signoret dans "Les Sorcières de Salem", Henri Vidal dans "Sois belle et tais-toi", Alain Delon dans "Faibles femmes" ou encore Louis de Funès et Jean Marais dans la série Fantomas, alternant les films à succès et le cinéma d'auteur.

Plus récemment, elle avait tourné sous la direction d'Olivier Marchal dans "36 Quai des Orfèvres", Cédric Kahn dans "Feux Rouges", Emmanuel Bercot dans "Elle s'en va", Thomas Gilou dans "Maison de retraite", ou encore Fabien Onteniente dans "Camping" (1,2 et 3).

Publicité

Souvent comparée à Brigitte Bardot

Née à Nice en 1935, Mylène Demongeot est la fille d’Alfred Demongeot et de Claudia Troubnikova, Russe blanche ukrainienne. À l'adolescence, elle est remarquée dans la rue par un directeur d'agence qui lui propose un contrat pour des photos et du mannequinat. À partir de 1953, elle enchaîne les petits rôles au cinéma, avant d'être remarqué par Raymond Rouleau qui lui propose le rôle d'Abigail Williams dans "Les Sorcières de Salem" (1957).

"

Mylène Demongeot au festival de Cannes en 1959
Mylène Demongeot au festival de Cannes en 1959
© AFP

Chevelure blonde, visage souriant, Mylène Demongeot a souvent été comparée à Brigitte Bardot, avec laquelle elle partageait un même amour des animaux et de l'environnement, et dont elle a même été présentée comme la rivale. Figure populaire, elle a été demandée jusqu'au bout, tenant encore un rôle dans "Maison de retraite", une comédie avec Kev Adams et Gérard Depardieu, l'un des rares films français à dépasser les deux millions d'entrées en 2022.

"Mylène Demongeot était une actrice engagée, sensible, notamment, à la défense de la cause animale et environnementale et au droit de mourir dans la dignité", soulignent ses proches dans un communiqué annonçant son décès.

À réécouter :

- Mylène Demongeot dans Par Jupiter (2020)

- La chronique de Dominique Besnehard