Publicité

La gifle de Will Smith aux Oscars "soulève la question de la gestion des émotions", réagit un éducateur

Par
L'acteur Will Smith, giflant l'humoriste Chris Rock lors de la 94ème cérémonie des Oscars.
L'acteur Will Smith, giflant l'humoriste Chris Rock lors de la 94ème cérémonie des Oscars.
© AFP - ROBYN BECK

C'est la séquence que l'on retiendra de la 94ème cérémonie des Oscars. La gifle sur scène de l'acteur Will Smith sur l'humoriste Chris Rock, après une blague sur son épouse. L'image envoie un très mauvais signal. "Les jeunes vont se poser des questions" déclare un éducateur spécialisé, contacté par France Inter.

La scène a provoqué la stupeur lors de la 94ème cérémonie des Oscars, la nuit dernière à Los Angeles. L'acteur Will Smith giflant sur scène l'humoriste Chris Rock, après une blague sur son épouse, et déclarant : "Laisse le nom de ma femme hors de ta putain de bouche!". La vidéo a évidemment fait le tour du monde et a été relayée massivement sur les réseaux sociaux. La scène nuit à l'image de l'acteur mais surtout, envoie un très mauvais signal.

"On peut se poser la question de l'exemplarité"

"Forcément les jeunes peuvent se projeter sur cet acte en se posant la question de ce qu'ils auraient fait" analyse Karim Laidouni, éducateur spécialisé, responsable à Saint-Etienne de l'AGASEF (Association de Gestion de l'Action Sociale des Ensembles Familiaux). Ce dernier, contacté par France Inter, travaille notamment auprès de jeunes en difficulté. 

Publicité

"On peut se poser la question de l'exemplarité parce que les jeunes vont forcément se poser des questions. C'est une personne qui peut être un exemple." Selon lui, "ce qui est intéressant, c'est la question de la gestion des émotions, parce que l'on voit bien que Will Smith, il y a quelque chose d'insupportable chez lui et qui l'a fait réagir de manière violente." 

Quelques minutes après cette incroyable scène de violence, Will Smith est remonté sur scène mais cette fois-ci pour recevoir l'Oscar du meilleur acteur, pour le film "La Méthode Williams". Il en a profité pour s'excuser, le visage couvert de larmes. "L'amour vous fait faire des choses folles", a notamment dit Will Smith. Cette réaction est extrêmement importante pour Karim Laidouni. "Il y a l'idée de se confier (...) le fait qu'il s'excuse après, qu'il revienne un petit peu" sur ce qu'il s'est passé, "c'est un peu le travail que nous on fait avec les jeunes." Il précise : "quand il y a un sujet qui est violent, quand il y a un incident qui peut être violent, on discute après de qu'il s'est passé et de restaurer le lien entre les personnes."

"On apprend aux jeunes à gérer les émotions"

Au quotidien, dans son travail dans l'association, "on apprend aux jeunes à gérer les émotions, mais aussi aux parents, et à travailler sur ce qu'il se passe". Karim Laidouni concède que parfois, "c'est inévitable", il y a des moments de violences chez certains jeunes. Mais l'éducateur ajoute : "après l'inévitable, qu'est-ce que l'on fait ? Comment fait-on pour que de nouveau, derrière, on puisse se reparler, pour que de nouveau, derrière, on puisse reconstruire des choses et parvenir à se parler plutôt que se taper dessus. L'éducatif, c'est avoir un accident et faire faire quelque chose derrière pour pouvoir progresser, pour pouvoir faire autrement."