Late Show : les 10 fois où Alain Chabat a prouvé qu'il transforme en or tout ce qu'il touche

Publicité

Late Show : les 10 fois où Alain Chabat a prouvé qu'il transforme en or tout ce qu'il touche

Par
Alain Chabat au festival Lumière en octobre 2020.
Alain Chabat au festival Lumière en octobre 2020.
© AFP - JEFF PACHOUD

Alain Chabat est drôle. Et il a une fâcheuse tendance à réussir à peu près tout ce qu’il entreprend, ce qui est plutôt rassurant à l’heure de lancer son Late Show sur TF1 ce lundi.

Qui d'autre que lui ? Ce lundi soir sur TF1, Alain Chabat va s'essayer au Late Show, ce style d'émission très populaire et répandu aux États-Unis qui jusqu'ici n'a jamais pris en France. Mais impossible n'est pas Chabat, comme le prouve la carrière de l'acteur, réalisateur, animateur et humoriste qu'il est. Retour en dix pépites sur plus de trente ans de bêtises à la télévision et au cinéma.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les Nuls, l’émission (1990-1992)

Le tropisme américain d’Alain Chabat ne date pas d’hier. Avant de s’attaquer au Late Show, il avait déjà adapté un monument du divertissement avec Les Nuls, ses copains Chantal Lauby et Dominique Farrugia : Les Nuls, l’émission reprenait tous les codes du Saturday Night Live, diffusée depuis 1975 outre Atlantique chaque samedi soir. Un invité, des sketchs, des lives musicaux (Bashung, Sanson, NTM ou encore les Red Hot) et un faux JT, présenté par Alain Chabat alias Maurice Chevalier et sa compère Pénélope Solette.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La Cité de la peur (1994)

C’est une évidence mais qui mérite d’être rappelée : Alain Chabat joue très bien le con. Le meilleur d’entre eux s’appelle certainement Serge Karamazov (aucun lien, fils unique). Dans La Cité de la peur, écrit encore et toujours avec ses camarades des Nuls, Alain Chabat livre une comédie devenue culte, remplie de références à la pop culture et au cinéma américain principalement (Terminator, Basic Instinct, Pretty Woman). Le tout dans un humour souvent absurde qui n’est pas sans rappeler les comédies américaines des ZAZ et notamment la série des “Y’a-t-il un flic ?”. Et pour notre plus grand plaisir, une chorégraphie et une chanson qui reste dans la tête, en duo avec Gérard Darmon.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Didier (1997)

On ne va pas se mentir, Alain Chabat a eu son lot d’idées débiles. Et pour son premier film en tant que réalisateur, il n’a rien trouvé de mieux que de se transformer en chien. Ou plutôt de transformer un chien en Alain Chabat, Didier, certes très doué avec un ballon mais qui oblige son maître et agent Jean-Pierre Bacri à lui rappeler quelques règles élémentaires de savoir-vivre.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le Burger Quiz (2001 puis 2018-2020)

Il n’y a qu’un endroit sur terre où l’on peut poser une question du type “Comment l’hippopotame fait-il popo ?”, faire un blind test en imitant Chewbacca ou proposer un questionnaire de rapidité sur le thème “L’enfer, un meeting de François Bayrou ou les deux ?” : cet endroit s’appelle “Burger Quiz”. Avec son compère auteur et scénariste Kader Aoun, Alain Chabat crée un jeu télé placé dans un décor de fast food, où deux équipes, les mayo et les ketchup, s’affrontent en répondant à des questions toutes plus farfelues les unes que les autres. Rajoutez à cela une voix off signée Bruno Salomone et des séquences plus ou moins écrites où se déchainent des invités comme Edouard Baer ou Jérôme Commandeur et vous obtenez un OVNI télévisuel diffusé d’abord en clair sur Canal+, puis plus de quinze ans après sur TMC, chaîne du groupe TF1.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2002)

Incontestablement le plus grand succès de sa carrière. Avec un budget de 50 millions d’euros, un casting choral exceptionnel et Claude Berri à la production, Alain Chabat adapte le petit Gaulois d’Uderzo et Goscinny et fait venir 14,5 millions de spectateurs en salles. C’est le quatrième plus gros succès pour un film français, devancé seulement par Bienvenue Chez Les Ch'tis, Intouchables et La Grande Vadrouille. Le tout avec son lot de scènes et de répliques cultes, d’un monologue improvisé d’Edouard Baer au “m’agneau” de Jamel en passant par une citation de Claude François face au phare d’Alexandrie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Shrek (2001-2010)

Alain Chabat n’a pas souvent prêté sa voix mais il ne s’est pas trompé au moment de choisir pour quel personnage il allait le faire : quatre films avec Shrek, l’ogre vert le plus désagréable et misanthrope de tous les contes de fée. La tétralogie est un succès en salles et pour toujours Alain Chabat reste comme celui qui râle sur “l’ââââne” ! Clin d'œil pour les connaisseurs de la carrière d'Alain Chabat : en version originale Shrek est doublé par Mike Myers, connu entre autres pour Wayne's World, dont il a adapté les dialogues pour la VF !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Avez-vous déjà vu ? (2006)

Il a fait des sketchs à la télévision, des films à succès, un jeu télé, il est acteur, animateur : alors pourquoi pas faire un programme court, qui plus est animé ? Avec sa société de production Chez Wam et l’animateur Pierre-Alain Bloch, Alain Chabat crée Avez-vous déjà vu ?, où il raconte et interprète chaque soir sur M6, en 45 secondes, une histoire complètement décalée. 150 épisodes et neuf mois plus tard, ça s’arrête, comme souvent avec Alain Chabat, qui préfère le mieux au trop.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le duc d'Aquitaine dans Kaamelott (depuis 2007)

Ce n’est pas un secret, c’est son mode de fonctionnement : Alexandre Astier, pour Kaamelott en particulier, écrit en fonction des acteurs qu’il choisit. Ainsi, difficile de définir le personnage du duc d’Aquitaine, interprété à la perfection par Alain Chabat dans la série puis dans les films de la saga. Riche et puissant, en même temps simple voire simplet, raillé en permanence par sa femme (l’impeccable Géraldine Nakache), le duc d’Aquitaine est surtout un homme loyal au grand coeur. Un idiot touchant, en somme.

Gilles Gabriel dans La Personne aux deux personnes (2008)

Gille Gabriel, un chanteur ringard des années 1980 meurt dans un accident de voiture mais son esprit atterrit dans le corps de Jean-Christian, comptable sans prétention. Tel est le synopsis de La Personne aux deux personnes, film de Nicolas et Bruno, le duo à l’origine de Message à caractère informatif. Et qui pour interpréter cette schizophrénie musicale ? Daniel Auteuil avec dans sa tête la petite voix d’Alain Chabat, impayable dans le clip du tube de Gilles Gabriel, Flou de toi.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Jason Tantra dans Réalité (2014)

Alain Chabat simplement acteur ça donne Le Goût des autres, Prête-moi ta main, Gazon Maudit et d'autres comédies à succès. Mais l’un de ses meilleurs rôles au cinéma se trouve sûrement chez Quentin Dupieux, avec Réalité. Forcément, Alain Chabat dans un grand film absurde, ça fonctionne comme jamais, notamment dans cette grande scène où son personnage Jason Tantra, scénariste, tente de vendre son film à un producteur exigeant et amateur de cigares, Jonathan Lambert : “Je suis désolé mais tu fumes n’importe comment, c’est très agaçant.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.