Laurent Bigorgne condamné pour avoir drogué une ex-collaboratrice, le mobile sexuel retenu

Publicité

Laurent Bigorgne condamné pour avoir drogué une ex-collaboratrice, le mobile sexuel retenu

Par
Laurent Bigorgne en septembre 2017 à Paris
Laurent Bigorgne en septembre 2017 à Paris
© Maxppp - IP3 PRESS

L'ancien directeur de l'Institut Montaigne est condamné à une peine de 12 mois avec sursis. Il était jugé pour avoir drogué à son insu sa collaboratrice, également sœur de son ex-femme, lors d'un dîner, "afin de commettre à son égard un viol ou une agression sexuelle", a estimé le tribunal.

Douze mois d'emprisonnement avec sursis, 2.000 euros d'amende pour avoir tenté d'agresser sexuellement sa victime après avoir drogué son verre à son insu. Le tribunal correctionnel a requalifié les faits en estimant que l'administration de la drogue avait pour objectif de violer ou d'agresser sexuellement son ancienne belle-sœur. Il a prononcé une peine en-deça des réquisitions, qui réclamaient 18 mois d'emprisonnement et une obligation de soins, mais sans retenir l'intention sexuelle.

"Reconnaissance complète"

L'avocat de Laurent Bigorgne a annoncé qu'il allait "immédiatement" faire appel de cette "décision insensée, incohérente". De son côté, la victime Sophie Conrad estime qu'il s'agit d'une "reconnaissance de ce qui s'est passé et des faits, et une reconnaissance complète". "Aujourd'hui, je n'ai plus vraiment aucun doute sur le fait que son intention était, hélas, sexuelle et de me violer", avait-elle déclaré pendant l'audience.

Publicité

Elle avait porté plainte dans la nuit du 22 au 23 février derniers, après avoir dîné au domicile de Laurent Bigorgne, son supérieur à l'époque. Elle avait ressenti des symptômes de prise de drogue avant de réussir à fuir pour rejoindre l'hôpital. Une expertise a ensuite détecté la présence de MDMA. En garde à vue, Laurent Bigorgne avait reconnu avoir versé de la MDMA dans le verre de Sophie Conrad, mais sans intention sexuelle. Il avait ensuite démissionné de l'Institut Montaigne, le 27 février.