Le casse-tête des Français de l'étranger pour obtenir le pass sanitaire

Publicité

Le casse-tête des Français de l'étranger pour obtenir le pass sanitaire

Par
L'application Tous Anti Covid ne permet pas de rentrer les attestations de vaccination faites à l'étranger
L'application Tous Anti Covid ne permet pas de rentrer les attestations de vaccination faites à l'étranger
© AFP - Frédéric Scheiber / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Expatriés français, ils ont reçu au moins une dose de vaccin, mais ne parviennent pas à générer le QR code nécessaire au pass sanitaire. Depuis les annonces hier, d’Emmanuel Macron, la communauté française à l’étranger s’inquiète d’un été où loisirs, restaurants et déplacements collectifs leur seraient fermés.

Incompatibilité de systèmes QR code, non reconnaissance de certains vaccins... À la veille, pour certains, d’un retour en France longtemps attendu, la communauté française à l’étranger s’inquiète d’un été où loisirs, restaurants et déplacements collectifs leur seraient fermés par l’impossibilité de produire un pass sanitaire en règle.

Mathieu, parti étudier au Québec, a été une fois testé positif au Covid, raison pour laquelle il n'a eu besoin que d'une seule dose de vaccin. Impossible depuis des mois de faire reconnaître la validité de ce vaccin dans son parcours vaccinal. "CPAM et médecin traitant se renvoient la balle. Rien n’a été fait pour les Français dans cette situation", regrette-t-il.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Il y a de quoi être en colère", admet Martine Vautrin Jedidi, conseillère des Français à l’étranger pour la circonscription Tunisie et la Libye, qui s’attendait à de telles complications. "Les problèmes s’imbriquent. De nombreux Français hors de France ne sont pas vaccinés avec des vaccins reconnus par l’Agence Européenne des médicaments, comme le vaccin chinois. Et lorsque le vaccin est reconnu, le QR code généré n’est pas compatible avec l’application française." Un problème crucial pour environ un million de Français qui vivent à l’étranger hors de l’Union Européenne.

En avril, Ariane Vigna, résidente à Boston, s’est fait injecter le vaccin Moderna aux États-Unis, pensant ainsi prendre les devants d’une campagne de vaccination qui peinait à démarrer en France. Le mois dernier, constatant qu’aucune équivalence n’était prévue, elle s’est tournée vers les autoritaires consulaires françaises : en vain. L’ambassade des États-Unis en France, elle, lui a conseillé de demander à son médecin, pharmacien, ou centre de vaccination pour qu’elle soit ajoutée au système de vaccination "comme si c’était eux qui m’avaient vacciné", explique-t-elle. "Ils n’avaient pas reçu de directives en ce sens, et cela a été refusé. Depuis, je suis dans le flou, je ne sais pas si je peux me présenter quelque part et être acceptée sans ces équivalences."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L’incompréhension face au manque de préparation des autorités françaises est d'autant plus grande que le personnel diplomatique avait reçu des directives pour encourager la vaccination des Français à l'étranger où qu'ils se trouvent. Anticipant les problèmes, certains s'en étaient émus, là encore sans qu'une réponse claire leur soit apportée.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

À ces questions, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État chargé du tourisme et des Français de l'étranger, assurait hier soir que les expatriés  pourraient continuer à bénéficier de la gratuité des tests PCR. Une promesse que les élus de la communauté expatriée voudraient voir assortie au plus vite d’une circulaire officielle. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

En attendant la promulgation de la loi, le ministre de la santé Olivier Véran promet de résoudre le problème. "L’ensemble des Français de l’étranger et les touristes vaccinés avec un schéma vaccinal complet revenant sur le territoire national auront une équivalence lorsqu’ils le justifient et pourront circuler comme les autres citoyens."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.