Publicité

Le contrat entre Nike et Neymar rompu à cause de soupçons d'agression sexuelle

Par
Le joueur du Paris Saint Germain n'a pas souhaité collaborer lors d'une enquête.
Le joueur du Paris Saint Germain n'a pas souhaité collaborer lors d'une enquête.
© AFP - Franck Fife

Le Wall Street Journal dévoile les raisons de la séparation entre l'attaquant brésilien et l'équipementier Nike. Le joueur n'a pas souhaité collaborer dans une enquête où il est accusé d'agression sexuelle. Ses proches démentent.

Les dessous d'un divorce. Nike explique avoir rompu son partenariat avec le joueur de football Neymar car il refusait de coopérer à une enquête, après qu'une employée l'a accusé de l'avoir agressée sexuellement. "L'enquête n'a pas été concluante", précise Nike. Jointe par le WSJ, la porte-parole du joueur assure que "Neymar Jr se défendra vigoureusement contre ces attaques sans fondement au cas où une quelconque allégation serait présentée, ce qui n'est pas arrivé jusqu'à présent".   

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

La porte-parole du numéro 10 parisien affirme que "les deux parties s'étaient séparées pour des raisons commerciales, alors qu'elles étaient en pourparlers depuis 2019". Lorsque Nike a prématurément rompu son contrat de sponsoring le liant au Brésilien, après 13 ans de collaboration, aucune raison n'avait été donnée. Depuis, Neymar a rejoint Puma, pour un contrat estimé à 25 millions d'euros par an. C'est quasiment trois fois plus qu'avec son contrat chez Nike. 

Publicité

Nike se dit "profondément troublé"  

Dans son communiqué transmis à l'AFP, la marque à la virgule explique avoir "été profondément troublé par les allégations d'agression sexuelle formulées en 2018 par l'une de ses employées à l'encontre de Neymar Jr".

Le Wall Street Journal, témoignages et documents à l'appui, rapporte que cette employée a dit à des amis ainsi qu'à des collègues que Neymar avait essayé de la forcer à pratiquer une fellation en 2016, alors qu'elle se trouvait dans sa chambre d'hôtel à New York, où elle travaillait à la coordination et à la logistique d'un évènement promotionnel.  

L'équipementier américain était au courant de l'affaire, mais la victime présumée n'avait pas souhaité l'ouverture d'une enquête.  

Neymar accusé de viol dans une autre affaire

En 2019, Neymar avait été accusé de viol par une autre femme au Brésil. Najila Trindade, une jeune mannequin brésilienne, accuse le joueur de l'avoir violée à Paris à l'occasion d'un voyage tous frais payés entre le 15 et le 17 mai 2019. Elle s'était expliquée lors d'un entretien à la télévision. La justice avait classé l'affaire sans suite, faute de preuves contre le joueur. Neymar avait clamé son innocence, se disant victime d'un "piège"

Le magazine Forbes a classé Neymar au septième rang des célébrités les mieux payées au monde, avec 95,5 millions de dollars, notamment grâce au contrat de sponsoring. Le joueur a aussi connu des démêlés fiscaux en Espagne quand il évoluait au FC Barcelone entre 2013 et 2017.