Publicité

Le Louxor palais du cinéma

Une exposition réalisée par l’association Les amis du Louxor et l'architecte Philippe Pumain à la mairie du Xe arrondissement présente, jusqu’au 25 mai, l’histoire du bâtiment

Affiche Louxor
Affiche Louxor
© Radio France

(sa construction, la transformation en boîte de nuit etc.) et les travaux de rénovation réalisés .

Publicité

Entre autres sujets, l'exposition s’intéresse à la programmation du cinéma. Annie Musitelli, une des organisatrices, a fouillé dans les archives du Centre National du Cinéma, et de la revue professionnelle Le film .

Elle nous présente deux moments particuliers de l'histoire du Louxor. Pendant l'occupation allemande, différentes mesures (interdiction de projeter des films anglo-saxons, limitation de la durée des séances...) prises par le régime de Vichy ont des conséquences sur la programmation :

Louxor Musitelli occupation

2 min

Autre moment important pour l'établissement, les années 60 , quand la diffusion de films classiques bascule vers les westerns spaghettis et les péplums :

Louxor Musitelli années 60

3 min

Un cinéma lié au quartier Barbès et à l’histoire de Paris :

Le Louxor
Le Louxor
© collection privée - amis du Louxor

Antoine De Baecque est historien, ex-critique de cinéma à Libération et aux Cahiers du Cinéma. Il enseigne au département des Études cinématographiques du département Arts du spectacle à l’Université Paris Ouest Nanterre La défense.

Pour lui, le cinéma le Louxor est assez emblématique de l’histoire des cinémas en France et en particulier à Paris . Il distingue trois moments :

L’âge d’or des grandes salles de la capitale :

Le premier temps : c’est la construction du cinéma, en même temps que les débuts du cinéma, un spectacle alors très populaire. L’édification en style néo-égyptien est liée à la sortie d’une série de péplums dont Cléopâtre, avec Théda Bar a qui est l’une des premières vamps du cinéma…

A Debaecque - 1

2 min

Les années 60, les débuts de la crise du cinéma :

Mosaique extérieure au dessus de la terrasse du Louxor
Mosaique extérieure au dessus de la terrasse du Louxor
© Radio France - Anne Douhaire

Deuxième moment de l’histoire entrecroisée de Paris et du cinéma Le Louxor : les années 60’. C’est la crise de la fréquentation des films en particuliers français ou américains.Les grosses salles peinent plus que les autres. Elles sont transformées en garage, parking, ou en magasin . La programmation change, et se fait vraiment populaire : beaucoup de film égyptiens, indiens, ou de kunf-fu. Antoine De Baecque, grand cinéphile, nous raconte ses souvenirs de films de Kung-fu vus dans une ambiance surchauffée, où les ouvriers immigrés du quartier s’identifient au petit Bruce Lee qui combat l’Américain Chuck Norris.

A Debaecque - 2

3 min

En 2013, la réouverture :

Les années 2010 : la boboïsation des quartiers populaires avec des désirs culturels plus pointus : le nouveau Louxor participe de cette évolution :

Antoine Debaecque 3

1 min

Et aussi :

Jean Segura était l'invité d' Alexandre Heraud dans Ouvert la nuit le 23 avril**.** Il est le coordinateur del’exposition « Nos Cinémas de quartier » organisée par la Mairie du 18e arrondissement et l’association Paris-Louxor vivre ensemble le cinéma**:**

Extrait de Ouvert la nuit le 23 avril - Louxor

8 min

Et le 15 mai, Jean Lebrun consacrait une édition de La marche de l'histoire aux salles de cinémas

Cinémas de Quartier
Cinémas de Quartier
© radio-france