Publicité

Le plateau

Par

Les trois premiers de chaque groupe sont qualifiés pour le tour principal. Ils conservent leurs points (sauf ceux acquis contre le dernier) avant d'être répartis dans deux nouvelles poules : les équipes issues des groupes A et B sont reversées dans la poule 1, celles des groupes C et D dans la poule 2. Les deux vainqueurs de chaque poule iront à Herning pour les demi-finales, le 24 janvier, avant la finale le 26 janvier.

Les 16 nations participantes

Groupe A (Herning) : 1er Danemark (6 points), 2e Macédoine (4 points), 3e Autriche (2 points), 4e République tchèque (1 point, éliminée)

Publicité

Groupe B (Aalborg) : 1er Espagne (6 points), 2e Islande (3 points), Hongrie (2 points), Norvège (1 point, éliminée).

Groupe C (Herning) : 1er France (6 points), 2e Pologne (2 points), 3e Russie (2 points), 4e Serbie (2 points, éliminée).

Groupe D (Copenhague) : 1er Croatie (6 points), 2e Suède (4 points), 3e Biélorussie (2 points), 4e Montenegro (0 point, éliminée).

Danemark, Espagne et Croatie, favoris de Nikola Karabatic, demi-centre de l'équipe de France.

WEB / S Hand / Karabatic - Les favoris

49 sec

.

Parm les 15 joueurs présents sur la feuille de match contre la Russie, six joueurs disputeront leur première compétition internationale avec l'équipe de France : Igor Anic, Cyril Dumoulin, Vincent Gérard, Mathieu Grébille, Luka Karabatic et Kévynn Nyokas.

Cette équipe a du talent mais moins de maitrise et d'expérience - Claude Onesta, sélectionneur de l'équipe de France.

"On est capable de battre n'importe quelle équipe" : Michaël Guigou, ailier de l'équipe de France.

S Michael Guigou

43 sec