Publicité

Le Salon de l'auto de Shanghai commence presque normalement

Par
Le Salon de l'automobile ouvre ses portes au public ce mercredi 21 avril pour deux semaines.
Le Salon de l'automobile ouvre ses portes au public ce mercredi 21 avril pour deux semaines.
© AFP - Hector RETAMAL

Le Salon de l'automobile commence à Shanghai ce mercredi 21 avril pour une semaine. Près de 1 000 exposants internationaux présentent leurs nouveautés dans une atmosphère qui ressemble à l'avant-Covid... Alors même qu'au niveau mondial, la pandémie est tout sauf maîtrisée.

"Pour moi, ce salon est très similaire à celui qui était organisé il y a deux ans, en 2019", assure François Marion, président de Valeo Chine. Et le cadre de l'équipementier automobile français insiste : "Le salon se déroule exactement de la même manière que les autres années car en Chine, le virus ne circule pratiquement plus."

Un enfant essaie une moto Ducati, mrcredi 21 avril, premier jour d'ouverture au public du Salon.
Un enfant essaie une moto Ducati, mrcredi 21 avril, premier jour d'ouverture au public du Salon.
© AFP - HECTOR RETAMAL

En effet, la situation épidémique s'améliore dans le pays. Il y a un an, de nombreuses villes de Chine étaient soumises à un confinement strict de plusieurs mois. Le pays, où est né le virus, enregistrait alors près de 400 000 cas par jour.

Publicité

Un rendez-vous immanquable

Comme Valeo, près de 1 000 exposants participent à la 19e édition du Salon de l'automobile de Shanghai pour présenter leurs nouveautés technologiques, à partir de ce mercredi 21 avril. Une occasion immanquable pour François Marion, après l**'annulation de nombreux rendez-vous professionnels** dans le monde depuis le début de la crise sanitaire l'année dernière : "C'est une opportunité de pouvoir présenter nos technologies à nos clients, au moment où il y a une forte demande de voitures en Chine."

Un homme teste une Porsche Boxster 25.
Un homme teste une Porsche Boxster 25.
© AFP - HECTOR RETAMAL

"Beaucoup de monde"

Organisé tous les deux ans, l'événement majeur dans le monde automobile, créé en 1985, réunit près de 900 000 visiteurs à chaque édition. Au fur et à mesure, il est devenu l'un des premiers salons en matière de nouvelles technologies. "On sent un réel dynamisme de reprise au niveau de l'ensemble des participants du salon", poursuit François Marion. Le pays observe en effet une hausse de 29,5 % des ventes de voitures sur un an. Sur Twitter, la correspondante en Chine de la chaîne américaine CNBC remarque déjà "qu'il y a beaucoup de monde au Salon".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le public découvre des modèles de voitures Lamborghini.
Le public découvre des modèles de voitures Lamborghini.
© AFP - HECTOR REMATAL

Masque obligatoire

Cette 19e édition présente quand même certaines différences avec les précédentes : le port du masque est obligatoire pour tout le monde. "C'est une demande des organisateurs du salon, par souci de sécurité", justifie François Marion. "Mais les visiteurs n'ont pas besoin de présenter de tests négatifs." De nombreux journalistes étrangers n'ont pas pu se rendre se place, les possibilités de voyage vers la Chine restant encore limitées. Le Salon de l'automobile de Shanghai dure jusqu'au 28 avril.