Publicité

Levée des restrictions : au fait où en est le covid en France ? (en six infographies)

Par
En France, tous les indicateurs du Covid sont en baisse depuis plusieurs jours.
En France, tous les indicateurs du Covid sont en baisse depuis plusieurs jours.
© Getty

Le gouvernement le répète depuis maintenant plusieurs jours : la situation sanitaire s'améliore en France. A tel point que de nouvelles restrictions sont levées à partir de ce mercredi et que le masque pourrait être totalement abandonné en mars. Mais où en est l'épidémie en chiffres ? Réponse en six infographies.

Ce mercredi, la France entre dans une nouvelle étape avec la deuxième phase de l'allègement des restrictions sanitaires. Désormais, les discothèques peuvent rouvrir, les concerts debout peuvent reprendre, la consommation dans les stades ou encore les transports est, elle aussi, de nouveau autorisée. Le masque n'est plus obligatoire en extérieur depuis le début du mois de février et il pourrait être totalement abandonné à "la mi-mars", selon les annonces d'Olivier Véran mercredi matin. Le pass vaccinal pourrait lui aussi ne plus être exigé durant le printemps. 

La vis est donc en train de se desserrer progressivement en France et pour justifier cette décision, le gouvernement s'appuie sur la nette amélioration de la situation sanitaire. Il faut dire que quand on se plonge dans les chiffres, quasiment tous les indicateurs sont en baisse depuis le début du mois de février, après une impressionnante hausse en janvier. Analyse de la situation en six infographies. 

Publicité

Le nombre de cas quotidiens en chute libre

La courbe est enfin en train de s'inverser. Après des semaines d'explosion du nombre quotidien de cas positifs au Covid, les chiffres sont en baisse. Quand on regarde par exemple, le nombre moyen sur sept jours de nouveaux cas quotidiens, il est en baisse de 44% sur la dernière semaine. Autre exemple, de 351 264 nouveaux cas le 25 janvier, le 12 février : 129 989 nouveaux cas en moyenne sur sept jours ont été recensés. 

Le taux d'incidence du pays reste élevé mais chute de 44% sur les sept derniers jours. D'après les derniers chiffres du gouvernement, le taux d'incidence de la France était de 1 393 le 12 février, contre par exemple 3 781 le 25 janvier. 

Le taux de positivité des tests en légère baisse

Cette courbe n'avait jamais autant baissé depuis octobre dernier. Le taux de positivité des tests était au 12 février de 28,27%, soit une diminution de 14% en sept jours. Cela faisait des semaines que ce taux était en constante augmentation et avait même atteint les 34% le 30 janvier. 

Depuis cette date, le taux de positivité descend lentement mais sûrement et est ainsi descendu sous la barre des 30%. Une première depuis un mois. 

La situation s'améliore légèrement à l'hôpital 

31 091 patients hospitalisés à cause du Covid ont été recensés mardi. C'est 6,78% de moins qu'une semaine plus tôt. Après des semaines de constante augmentation et un pic à près de 33 000 patients début février, ce chiffre diminue depuis une dizaine de jours.

Il en est de même pour le nombre moyen quotidien de nouvelles hospitalisations en France. Avec 2015 patients recensés hier, la baisse est de 25,62% sur les sept derniers jours.  Le nombre moyen de nouveaux retours à domicile quotidiens a diminué de 10% en sept jours mais ce mardi, il était très légèrement supérieur au nombre de nouvelles entrées à l'hôpital. Un autre signe, donc, de l'amélioration de la situation. 

La situation s'améliore en soins critiques 

Comme pour les hospitalisations, le nombre de patients en soins critiques est en baisse : moins 9% en sept jours. On en comptait 3 235 mardi contre 3 606 le 5 février. Concernant le nombre moyen de nouvelles admissions quotidiennes en soins critiques à l'hôpital, il a chuté de 18,37% en sept jours. 

Encore plus de 250 morts par jour en moyenne 

Le nombre moyen sur sept jours des décès quotidiens à l'hôpital était encore au-dessus des 250 ce mardi, mais la tendance est, là aussi, à la baisse. -10,18% sur les sept derniers jours. A titre d'exemple, le 10 février : 286 patients décédés avaient été recensés.