Publicité

Love songs, photographies de l’intime à la Maison européenne de la photographie du 30 mars au 21 août 2022

Par
Hideka Tonomura, Mama Love, 2007
Hideka Tonomura, Mama Love, 2007
- Hideka Tonomura courtoisie Zen Foto Gallery Tokyo

L’exposition collective Love Songs offre un nouveau regard sur l’histoire de la photographie à travers le prisme des relations amoureuses.

Aujourd’hui, comme hier, les auteurs font œuvre de leur intimité. Réunissant 14 séries réalisées par les plus grands photographes des 20e et 21e siècles , l’exposition Love songs, photographies de l’intime à la Maison européenne de la photographie rassemble des chefs d’œuvre de la collection de la MEP et des prêts d’artistes contemporains majeurs, dont certains sont présentés pour la première fois en Europe.

Au cœur de l'exposition, les ensembles de Nobuyoshi Araki et Nan Goldin constituent le point de départ de cette relecture inédite. 

Publicité
Nobuyoshi Araki 1971 Sentimental Journey Collect MEP Paris. Don de la société Dai Nippon Printing Co Ltd.
Nobuyoshi Araki 1971 Sentimental Journey Collect MEP Paris. Don de la société Dai Nippon Printing Co Ltd.
- Nobuyoshi Araki courtoisie Taka Ishii Gallery
Nan Goldin The Hug New York City 1980 Collect MEP Paris
Nan Goldin The Hug New York City 1980 Collect MEP Paris
- Nan Goldin courtoisie Marian Goodman Gallery

L'œuvre des deux photographes est confrontée aux séries d'autres auteurs majeurs tels que René Groebli, Emmet Gowin, Larry Clark, Sally Mann, Leigh Ledare, Hervé Guibert ou Alix Cléo Roubaud et d'artistes contemporains comme JH Engström & Margot Wallard, RongRong&inri, Lin Zhipeng (aka n°223), Hideka Tonomura ou Collier Schorr.

René Groebli, Série L'Œil de l'amour 1952 Collection MEP Paris
René Groebli, Série L'Œil de l'amour 1952 Collection MEP Paris
- René Groebli courtoisie de l’artiste et de la galerie Esther Woerdehoff Paris
Alix Cléo Roubaud Sans titre Autoportrait avec Jacques Roubaud 1980 Collection MEP Paris Don de Jacques Roubaud
Alix Cléo Roubaud Sans titre Autoportrait avec Jacques Roubaud 1980 Collection MEP Paris Don de Jacques Roubaud
- Fonds Alix Cléo Roubaud

S’inspirant de la « Ballade » de Nan Goldin (« The Ballad of Sexual Dependency », 1986), Love Songs est conçue comme une compilation musicale que l’on offrirait à un amant. La première partie de l’exposition – la face A – est composée de séries des années 1950 à 1990. La deuxième partie – la face B – présente des images des années 1980 à aujourd’hui.

Le Parcours Face A : années 1950 - 2000

Répartie sur les deux étages principaux de la MEP, Love Songs débute avec des séries classiques des années 1950 à 2000 mettant en scène l'intimité, le désir et l'intensité des émotions, telles que celles de René Groebli (« L'Œil de l'amour », 1952), Emmet Gowin (« Edith », 1967-2012) et Nobuyoshi Araki (« Sentimental Journey », 1971 et « Winter Journey », 1989-1990). 

Suivent les travaux de deux photographes français, Hervé Guibert et Alix Cléo Roubaud, tous deux marqués par l’approche d’une mort certaine, sacralisant les derniers moments avec l’être aimé. 

Arrivent enfin les ensembles fondateurs de Larry Clark (« Tulsa », 1963-1971), et Nan Goldin (« The Ballad of the Sexual Dependency », 1973-1986) qui ont ouvert les frontières de l’intime à des générations de photographes. 

Toutes les séries présentées dans cette première partie sont issues des collections de la MEP

Larry Clark Billy Mann 1963 Série Tulsa Collection MEP Paris
Larry Clark Billy Mann 1963 Série Tulsa Collection MEP Paris
- Larry Clark Courtoisie de l'artiste et Luhring Augustine New York

Face B : années 2000 - 2020

Le second étage de l'exposition présente des travaux plus contemporains, réalisés depuis les années 2000 jusqu’à nos jours. 

Deux histoires d’amour fulgurantes vécues et photographiées par deux couples de photographes y sont présentées : le suédois JH Engström et la française Margot Wallard (« Foreign Affair », 2011) d’un côté, et le chinois Rong Rong et la japonaise Inri (« Personal letters », 2000), de l’autre. 

Suivent les travaux de Sally Mann (« Proud Flesh », 2003-2009) et Collier Schorr (« Angel Z », 2020-21) qui photographient tous deux le corps de leur partenaire dans des contextes différents. 

Enfin trois séries plus iconoclastes clôturent l’exposition : celles de Lin Zhipeng, aka n°223 (« Photographed Colors of Love », 2005-2021), qui dévoile de façon ludique la sexualité de la jeunesse dans la Chine d’aujourd’hui, Leigh Ledare (« Double Bind », 2010), qui revient sur sa relation avec son ex-femme et Hideka Tonomura (« Mama Love », 2007), qui s’immisce dans la vie amoureuse de sa mère.

Lin Zhipeng aka n°223 White Neck And Flower 2010
Lin Zhipeng aka n°223 White Neck And Flower 2010
- °223. Courtoisie in between gallery

►► Commissaires d’exposition : 

  • Simon Baker 
  • Frédérique Dolivet 
  • Pascal Hoël

►► Crédits photos :

  • Image principale : Hideka Tonomura Mama Love 2007 © Hideka Tonomura courtoisie Zen Foto Gallery Tokyo
  • visuel 1 : Nobuyoshi Araki 7 07 1971 de la série Sentimental Journey 1971 Collection MEP Paris. Don de la société Dai Nippon Printing Co Ltd. © Nobuyoshi Araki courtoisie Taka Ishii Gallery
  • visuel 2 : Nan Goldin The Hug, New York City, 1980 Série The Ballad of Sexual Dependency Collection MEP Paris © Nan Goldin courtoisie Marian Goodman Gallery
  • visuel 3 : René Groebli, Série L'Œil de l'amour 1952 Collection MEP Paris © René Groebli courtoisie de l’artiste et de la galerie Esther Woerdehoff Paris
  • visuel 4 : Alix Cléo Roubaud Sans titre Autoportrait avec Jacques Roubaud 1980 Collection MEP Paris Don de Jacques Roubaud © Fonds Alix Cléo Roubaud
  • visuel 5 : Larry Clark Billy Mann 1963 Série Tulsa Collection MEP Paris © Larry Clark Courtoisie de l'artiste et Luhring Augustine New York.
  • visuel 6 : Lin Zhipeng aka n°223 White Neck And Flower 2010 © n°223. Courtoisie in between gallery