Publicité

"Meta" sera le nouveau nom de la maison mère de Facebook, Instagram et WhatsApp

Par
La maison-mère du célèbre réseau social Facebook s'appellera désormais "Meta".
La maison-mère du célèbre réseau social Facebook s'appellera désormais "Meta".

L'entreprise maison-mère de Facebook, qui détient le réseau social éponyme ainsi qu'Instagram et WhatsApp, va changer de nom pour s'appeler "Meta", a annoncé jeudi soir son cofondateur et PDG du groupe, Mark Zuckerberg.

L'annonce était attendue. Jeudi soir, Mark Zuckerberg, cofondateur et PDG du groupe Facebook a confirmé le changement de nom de son entreprise, lors d' une conférence dédiée à la réalité virtuelle et la réalité augmentée. La maison-mère du célèbre réseau social s'appellera désormais "Meta", pour se différencier de la plateforme éponyme. Un nouveau logo a également été diffusé par Zuckerberg. 

Les différents noms des plateformes et réseaux sociaux, eux, resteront inchangés. Il s'agit simplement de mieux représenter toutes les activités de l'entreprise et de se tourner vers le projet "métavers", cette nouvelle dimension du web, univers en ligne où les utilisateurs interagissent dans des espaces virtuels partages, "futur de l'internet mobile actuel" et auquel cette nouvelle appellation fait référence. "On va désormais penser au metavers en premier, et pas à Facebook en premier", a expliqué le PDG. 

Publicité

Signe de ce changement de priorités : si les réseaux sociaux ne changent pas de nom, une autre marque va disparaître au profit de "Meta". Il s'agit d'Oculus, qui jusqu'à présent désignait le matériel et les services de réalité virtuelle de Facebook, et va donc se fondre dans la marque Meta. Le casque Oculus Quest deviendra donc Meta Quest début 2022. 

Redorer le blason de l'entreprise

Ce changement de nom intervient aussi sur fond de vives critiques d'élus américains et de régulateurs sur la puissance de marché du géant du numérique. Le mois d'octobre a été délicat pour l'entreprise, entre une panne géante qui a affecté toutes les applications pendant plusieurs heures et les révélations de Frances Haugen, lanceuse d'alerte, notamment sur les répercussions négatives des algorithmes utilisés par les réseaux sociaux sur les utilisateurs. Cette dernière l'ayant accusé de faire passer les profits avant les humains.

Mais le changement de nom de l'entreprise Facebook en "Meta" ne résoudra pas tous les problèmes d'images. Ce n'est d'ailleurs pas une première : par exemple, la maison-mère de Google avait elle même adopté le nom "Alphabet" en 2015 pour se dissocier de ses diverses activités, mais plus de cinq ans après, cette identité n'est quasi jamais utilisée par le grand public.