Publicité

Meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de prison

Par
Nordahl Lelandais à son arrivée à la cour d'assises de Savoie, le 7 mai 2021
Nordahl Lelandais à son arrivée à la cour d'assises de Savoie, le 7 mai 2021
© AFP - PHILIPPE DESMAZES

Nordahl Lelandais a été condamné mardi à Chambéry à 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'Arthur Noyer en 2017, après sept jours d'un procès apaisé malgré sa forte médiatisation.

"Il n'y a pas de victoire, il n'y a pas de défaite" : ce sont les premiers mots hors de la salle d'audience de l'avocat de Nordahl Lelandais, Maitre Jacubowicz, qui, dans un souci d'apaisement, avait choisi de ne pas s'exprimer publiquement avant le verdict, rendu ce mardi un peu avant minuit par les jurés de la cour d'assises à Chambéry. 

Nordahl Lelandais a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté des deux tiers pour le meurtre du jeune caporal Arthur Noyer : c'est moins que la peine réclamée par l'accusation - 30 ans de prison - et plus que la peine réclamée par la défense. La très grande dignité des familles et la qualité des débats, malgré la forte médiatisation du procès, ont pourtant permis de rendre une justice apaisée. Lors de l'énoncé du verdict par le président de la cour d'assises, peu avant minuit, Nordahl Lelandais est resté debout, impassible.

Publicité

Mais dans la salle, une scène rare et émouvante se déroule : à peine la cour s’est-elle retirée que la mère et la sœur de Nordahl Lelandais s’approchent de la famille Noyer. Christiane Lelandais réconforte Quentin, le frère d’Arthur Noyer. Dans une profonde dignité, souligne Didier Noyer, le père du jeune caporal : "Le premier jour, nous sommes allés vers madame Lelandais, le dernier jour, elle est venue vers nous. Je ne sais même pas si on s'est dit des mots, des mots qu'on cherche. Mais c'était surtout des regards. Tâchons, chacun de notre côté, d'avancer. "

Dans ce même esprit, l’avocat de Nordahl Lelandais indique que son client ne fera pas appel. Pour éviter de nouvelles douleurs, précise Maître Jakubowicz.

Nordahl Lelandais et son avocat connaitront tout de même un second rendez-vous judiciaire l’an prochain, pour répondre du meurtre de Maëlys, où l'ancien militaire risque cette fois la réclusion criminelle à perpétuité.