Publicité

Mondial de foot : Zidane, soutien de longue date du Qatar, veut "laisser la polémique de côté"

Par
Zinédine Zidane et Hassan al-Thawadi, responsable de la candidature du Qatar, à Doha, en 2010
Zinédine Zidane et Hassan al-Thawadi, responsable de la candidature du Qatar, à Doha, en 2010
© AFP - KARIM JAAFAR

Zinédine Zidane a appelé ce lundi à "laisser la polémique de côté", à quelques semaines de l'ouverture du Mondial de football au Qatar. Il a lui même soutenu la candidature de l'émirat.

À moins d'un moins de la Coupe du monde de football au Qatar, Zinédine Zidane estime qu'"il faut laisser la polémique de côté". À l'occasion d'une présentation d'une nouvelle statue de cire au musée Grévin, à Paris, l'icône du foot français était interrogé par un journaliste sur "la polémique qui entache cette Coupe du monde", alors que des ONG dénoncent régulièrement les conditions dans lesquelles les sept stades sont sortis de terre. "Des milliers de travailleurs sont morts sur les chantiers sans qu’aucune enquête ne soit menée", pointe par exemple une enquête d' Amnesty International.

"De toutes façons, ce que l'on va dire sur la polémique, sur quoi que ce soit, ça ne sera jamais juste, vrai, ou opportun. Donc il faut laisser la place au foot et à la compétition pour que tout le monde, tous les passionnés, passent un bon moment", répond l'ancien capitaine des Bleus.

Publicité
Esprit sport
2 min

Il a touché "beaucoup d'argent" pour devenir ambassadeur du Qatar

Une réponse peu surprenante de la part de l'ancien coach du Real Madrid, qui a encouragé la candidature du Qatar pour la Coupe du monde dès 2010. Le soutien à cet émirat, peu respectueux des droits de l'Homme, avait déjà choqué à l'époque, d'autant qu' il reconnaissait avoir reçu pour ce soutien "beaucoup d'argent" du Qatar, dans une interview à l'Équipe en 2011. En 2019, auprès du quotidien sportif, il a parlé de "trois millions d'euros", tout en précisant que cette somme était entièrement reversée "à la fondation Zinédine Zidane, à but humanitaire, que mon père et moi avons montée en Algérie il y a plusieurs années".

"Je n'ai pas fait ça pour l'argent (...) À travers le Qatar, c'est tout cette région du Moyen-Orient que vous touchez et c'est ça qui est intéressant", s'était-il alors justifié. Par ailleurs, il expliquait qu'après sa carrière de joueur au Real, le Qatar avait essayé de le faire venir jouer dans l'émirat "pour un chèque en blanc", ce qu'il avait refusé.

Zizou "ne sait pas encore", s'il se rendra au Qatar fin novembre, mais il "va soutenir les Bleus à fond, comme d'habitude". "Quand vous êtes Bleu, vous êtes Bleu à vie, donc j'espère voir l'équipe de France aller le plus loin possible. Je leur souhaite vraiment une très belle compétition", dit-il.