Publicité

Monet, Renoir… Chagall, Voyages en Méditerranée du 19 mai au 2 janvier 2022 aux Bassins de lumières à Bordeaux

Par
( 1 ) simulation C Bridgeman
( 1 ) simulation C Bridgeman
-

Une exposition numérique qui révèle le lien entre la création artistique et les rives méditerranéennes, bassins majeurs de la modernité.

« Monet, Renoir… Chagall, Voyages en Méditerranée » propose un parcours, de l’impressionnisme à la modernité sous la réalisation de Gianfranco Iannuzzi - Renato Gatto - Massimiliano Siccardi.

Une immersion dans les chefs-d’œuvre d’une vingtaine d’artistes : Renoir, Monet, Pissarro, Signac, Derain, Vlaminck, Dufy, Chagall… À partir des années 1880, la Méditerranée séduit les artistes : délaissant Paris ou le Nord, ils se réunissent le long du littoral, de Collioure à Saint-Tropez.

Publicité
( 2 )
( 2 )
- Pierre-Auguste Renoir

C’est alors qu’ils élaborent une nouvelle conception de la lumière et de la couleur. Ces artistes ont entretenu des liens avec la Méditerranée soit par leurs origines, soit par leurs séjours dans le Midi. L’exposition numérique s’attache à montrer comment leurs personnalités artistiques se révèlent au contact de ces paysages maritimes et comment s’invente la modernité picturale.

( 3 )
( 3 )
- André Derain

En une quarantaine de minutes, vous serez emportés d’un courant artistique à un autre : de l’impressionnisme avec Monet et Renoir, au pointillisme avec Signac et Cross, en passant par le fauvisme avec Camoin, Derain, Vlaminck, Marquet

( 4 )
( 4 )
- Pierre Bonnard

L’exposition immersive retrace aussi la fascination pour la Méditerranée de Bonnard et Dufy, pour enfin arriver à l’un des plus grands coloristes de l’art moderne : Chagall. Le style propre à chaque peintre s’affiche : profond chez Bonnard, insouciant chez Dufy et audacieux chez Chagall.

( 5 )
( 5 )
- Raoul Dufy

Plus de 500 œuvres, aujourd’hui dispersées à travers le monde, inondent les Bassins de Lumières de leurs couleurs éclatantes et révèlent les variations de ces grands artistes sur la Méditerranée qui leur a permis d’exprimer toute leur sensibilité.

( 7 )
( 7 )
- Marc Chagall

Cette création visuelle et musicale réalisée sous la direction artistique de Gianfranco Iannuzzi et produite par Culturespaces, s’empare des sols et des murs atteignant jusqu’à 12 mètres de haut : des couleurs vives et puissantes submergent l’espace, les œuvres s’animent, se recomposent trait après trait, donnant l’illusion d’un miroitement de la mer et d’un soleil étincelant.

Dans la citerne, sont présentés les tableaux ayant servi de base au travail des artistes réalisateurs dans leur intégralité, avec leur nom et le musée dans lequel ils sont exposés. Une création sous la direction artistique de Gianfranco Iannuzzi.

J’utilise les technologies multimédias les plus avancées pour permettre aux visiteurs d’expérimenter l’art d’une manière émotionnelle. Créer un environnement sensoriel, musical et visuel, interactif ; sublimer des lieux exceptionnels par l’art numérique, voilà comment je pourrais résumer simplement ma démarche qui immerge le public au cœur d’une œuvre dont il est lui-même acteur. 

Gianfranco Iannuzzi : artiste numérique et metteur en scène d’expositions immersives

« Yves Klein, l’infini bleu » met à l’honneur cet artiste majeur du XXe siècle qui souhaitait faire de sa vie une œuvre d’art. Cette création d’une dizaine de minutes vous plonge dans la pluralité de l’œuvre de l’artiste, au-delà de son célèbre bleu IKB (International Klein Blue). On y découvre, entre-autre, l’empreinte du corps avec ses Anthropométries ou de la nature avec ses Cosmogonies et ses Reliefs Planétaires.

( 8 )
( 8 )
- Exposition « Yves Klein, L’infini bleu »
  • Une réalisation Gianfranco Iannuzzi - Renato Gatto - Massimiliano Siccardi
  • Productions CULTURESPACES DIGITAL®
  • Sources Bassins de lumières à Bordeaux

►►► Ressources visuelles

( 1 ) Pierre-Auguste Renoir : Bal du moulin de la Galette, 1876, huile sur toile, 131 x 175 cm, Musée d’Orsay, Paris © Bridgeman Images ; Claude Monet : Camille Monet et un enfant au jardin (détail), 1875, Museum of Fine Arts, Boston : © akg[1]images ; Pierre-Auguste Renoir : Le Lavandou (détail), 1894, huile sur toile, collection privée ; Claude Monet : Femme à l’ombrelle tournée vers la droite (détail), 1886, huile sur toile, 131 x 88 cm, Musée d’Orsay, Paris ; Antibes (détail), 1888, huile sur toile, 65,5 x 92,4 cm, Samuel Courtauld Trust, The Courtauld Gallery, London ; Palmier à Bordighera (détail), vers 1884, huile sur toile, 61,3 x 74 cm, collection privée, Photo © Lefevre Fine Art Ltd., London - pour tous les visuels précédents : © Bridgeman Images.© Culturespaces / Nuit de Chine © Culturespaces / Nuit de Chine

( 2 ) Pierre-Auguste Renoir, Bal du moulin de la Galette, 1876, huile sur toile, 131,5 x 176,5 cm, Musée d’Orsay, Paris © Bridgeman Image

( 3 ) André Derain, L’Estaque, route tournante, 1906, huile sur toile, 129,5 x 194,9 cm Museum of Fine Arts, Houston, Museum purchase funded by Audrey Jones Beck, Photo: © Bridgeman Images © Adagp, Paris, 2021

( 4 ) Pierre Bonnard , Femmes au jardin 1891 détrempe à la colle sur toile, 160,5 x 48 cm Musée d'Orsay, Paris © Bridgeman Images

( 5 ) Raoul Dufy Baie des Anges, Nice, vers 1926, huile sur toile, 61,5 x 74 cm, Collection privée, Photo © Bridgeman Images © Adagp, Paris, 2021

( 6 ) Claude Monnet Jardin à Bordighera, Impression de matin, 1884 huile sur toile, 65,5 x 81,5 cm Musée de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg © Bridgeman Images

( 7 ) Marc Chagall Adam et Ève chassés du Paradis, 1961 Huile sur toile, 190,5 x 283,5 cm, Musée national Marc Chagall, Nice, Photo © RMN-Grand Palais (musée Marc Chagall) / Adrien Didierjean © Adagp, Paris, 2021 

( 8 ) Exposition « Yves Klein, L’infini bleu » section « L’infini bleu » © Succession Yves Klein c/o ADAGP, Paris Simulation : © Culturespaces/Cutback