Publicité

Musées, cinémas, restaurants : où le masque ne sera-t-il plus obligatoire à partir de lundi ?

Par
Le masque ne sera plus obligatoire dans les musées [photo d'illustration].
Le masque ne sera plus obligatoire dans les musées [photo d'illustration].
© Maxppp - IP3 PRESS

À partir de lundi, le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux recevant du public et soumis au pass vaccinal. Il s'agit des musées, cinémas ou encore des bars et restaurants. Les règles changent aussi pour les personnes cas contacts.

Les masques vont pouvoir tomber. Une nouvelle étape dans la levée des restrictions sanitaires mises en place à cause du Covid-19 commence lundi. Le reflux épidémique se confirme en France, aussi bien dans les hôpitaux, où le nombre de malades du Covid-19 baisse, que du côté des contaminations, selon les chiffres de Santé publique France.

Face à cette "amélioration de la situation sanitaire", le gouvernement a annoncé il y a quinze jours que le port du masque ne serait plus obligatoire dans les lieux recevant du public et soumis au pass vaccinal à partir de lundi : musées, théâtres, cinémas, bars, cafés, restaurants, salles de sport, etc. 

Publicité

En revanche, le port du masque en intérieur est maintenu dans les transports en commun (bus, trains, avions...) tout comme dans les lieux clos non soumis au passe vaccinal (hôpitaux, administrations, services publics, magasins, bureaux...). Par ailleurs, si depuis le 2 février, le port du masque n'est plus exigé en extérieur, il reste préconisé en cas de grand rassemblement de personnes.

À noter également que ce lundi est aussi marqué par un allègement du port du masque à l'école pour les élèves de la zone A. Le protocole sanitaire est en effet allégé, passant du niveau 3 au niveau 2 dans les écoles primaires. Cela signifie la fin des masques dans la cour de récré pour les écoliers, un allègement des règles de brassage des élèves et la fin des attestations sur l'honneur que remettaient les familles après le premier autotest. Cet allègement est déjà effectif pour les enfants de la zone B, rentrés de vacances la semaine dernière. Ceux de la zone C sont en congés jusqu'au 7 mars.

Changement des règles pour les cas contacts

Le dispositif de dépistage des personnes cas contacts évoluent lui aussi à partir de lundi. Une personne cas contact ne devra réaliser qu'un seul test (autotest, test RT-PCR ou antigénique) deux jours après avoir été informée qu'elle a été en contact avec une personne positive, au lieu de trois tests jusqu'ici. Si le test est fait par autotest et qu'il s'avère positif, la personne devra faire un test RT-PCR ou antigénique de confirmation. Les règles d'isolement ne changent pas.

Vers un abandon du masque et du pass vaccinal ?

Ce nouvel assouplissement des restrictions sanitaires préfigure un abandon pur et simple du masque dans quelques semaines, si la forte décrue de la pandémie de Covid-19 se confirme. Par ailleurs, le gouvernement envisage une levée de tout ou partie du pass vaccinal dans les prochaines semaines. Mais pour cela, plusieurs critères sont scrutés. Le gouvernement a notamment évoqué un passage sous le seuil des 1.500 malades en soins critiques d'ici mi-mars. Ils sont pour l'heure 2.484, d'après les derniers chiffres publiés par Santé publique France. Le ministre de la Santé a aussi évoqué un taux d'incidence en-dessous du seuil de 500 pour 100.000 habitants, contre 679,4 dans les derniers jours.