Publicité

Nomadland un film de Chloé Zhao, sortie en salles le 9 juin 2021

Par
Nomadland
Nomadland
- 2020 20TH CENTURY STUDIOS. ALL RIGHTS RESERVED

Un road movie contemporain dans le grand Ouest américain

Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, Fern (Frances McDormand), une femme de 61 ans qui a perdu son mari, décide de prendre la route à bord de son van aménagé. Elle adopte une vie de nomade des temps modernes, en rupture avec les standards de la société actuelle. À travers les yeux de Fern, c’est la grandeur de l’Ouest américain, des Badlands du Dakota du Sud au désert du Nevada, en passant par le Nord-Ouest Pacifique que l’on découvre. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Linda May, Swankie et Bob Wells, nomades authentiques, incarnent les camarades et mentors de Fern qui peu à peu trouve sa place au sein d’une nouvelle communauté grâce aux rassemblements de nomades auxquels elle assiste. En surmontant ces épreuves, elle va puiser en elle une force inédite et le courage d’entamer un nouveau départ. Elle trouvera un compagnon particulièrement proche en Dave (David Strathairn), et fera de nombreuses rencontres au cours de son voyage.

Publicité

Nomadland, troisième long métrage de la réalisatrice Chloé Zhao, mêle fiction et réalité en mettant en scène de vrais nomades – Linda May, Swankie et Bob Wells. Il dépeint une vaste fresque où l’esprit nomade américain nous entraîne sur les traces des travailleurs itinérants saisonniers. 

Nomadland
Nomadland
- 2020 20TH CENTURY STUDIOS. ALL RIGHTS RESERVED

Chloé Zhao commente : 

Une grande partie de l’évolution de Fern consiste à apprendre à vivre avec la nature. En vivant dans une camionnette, elle est de plus en plus exposée à la nature, confrontée à sa beauté comme à son hostilité, à sa capacité à se reconstituer et à guérir. 

C’est Frances McDormand, l’interprète de ce personnage, qui a fait appel en tant que productrice du film à Chloé Zhao pour le réaliser, parce qu’elle a reconnu en elle une âme sœur en découvrant son précédent film, The rider

Frances McDormand raconte : 

Dans la peau de Fern, j’ai travaillé aux côtés de vrais ouvriers d’un centre de traitement des commandes chez Amazon, dans une usine sucrière, dans la cafétéria d’un parc touristique et en tant que responsable de camping dans un parc national. Dans la plupart des cas, personne ne me reconnaissait et on me traitait comme n’importe quel autre employé. Bien sûr, je n’ai pas effectué la totalité des heures requises par ces emplois, mais nous avons néanmoins essayé de rendre l’impression d’un vrai travail et de ses conséquences : les exigences physiques, particulièrement pénibles pour les personnes âgées, mais aussi la joie de travailler et de vivre dans la nature en tant que responsable de camp, le sentiment d’avoir un but et la satisfaction des revenus que l’on peut tirer de tous ces emplois. 

Nomadland
Nomadland
- 2020 20TH CENTURY STUDIOS. ALL RIGHTS RESERVED

Un grand nombre des nomades présentés dans le film ont été recrutés sur une période de plusieurs mois, en trouvant une ou deux personnes clé, travaillant avec ceux qui avaient les liens les plus étroits au sein de la communauté. Swankie et Linda May ont été toutes deux choisies très tôt, puisqu’elles figuraient dans le livre de Jessica Bruder.

Linda May décrit sa vie itinérante : 

Celles et ceux que j’ai rencontrés sur la route sont des gens auxquels je n’aurais jamais pu me mêler autrement à cause de nos carrières, de nos modes de vie et des endroits où nous vivions. Nos chemins n’avaient a priori aucune raison de se croiser… mais quand c’est arrivé, une telle camaraderie est née entre nous, nous avons tous trouvé les uns chez les autres une telle solidarité et une telle attention que c’en était incroyable. Une amitié qui aurait mis des années à se développer est née pratiquement instantanément, grâce à notre lien commun : nous menons un style de vie nomade. 

Swankie conclut : 

Je n’ai pas de chez-moi. Je suis une nomade depuis maintenant plus de dix ans et je ne m’en lasse pas. Tout ce que je possède, je l’ai avec moi. Je n’ai pas besoin de retourner quelque part pour aller chercher quoi que ce soit. Pour moi, être une nomade est un choix, ce n’est pas une vie dictée par les circonstances. 

Nomadland
Nomadland
- 2020 20TH CENTURY STUDIOS. ALL RIGHTS RESERVED

Suanne Carlson (qui donne la leçon sur le seau de cinq gallons dans le film) a co-fondé avec Bob Wells une association à but non lucratif appelée « Homes on Wheels » qui vient en aide aux nomades. Grâce à leur soutien, la démarche des producteurs Mollye Asher et Dan Janvey a été accueillie favorablement lorsque ceux-ci ont pris contact avec les nomades, et « Homes on Wheels » a également recommandé un certain nombre des personnes qui ont été choisies pour le film.

Les voyageurs comme Derek, le jeune que rencontre Fern, partagent certains points communs avec les nomades, mais ils constituent une sous-culture différente et se mêlent rarement à eux. Chloé Zhao voulait cependant que l’ouverture soit un des traits de caractère du personnage de Fern : elle va vers lui. Chloé Zhao et Frances McDormand ont donc imaginé la scène où Fern lui offre le sandwich et lui parle de ses parents. Au bout du compte, Derek a fini par rejoindre l’équipe du film : Chloé Zhao et les producteurs ont pensé que lui offrir du travail était un autre moyen pour que le processus de création de Nomadland reflète l’esprit de l’histoire.

Nomadland
Nomadland
- 2020 20TH CENTURY STUDIOS. ALL RIGHTS RESERVED

► Prix

  • Lion d’or de la 77ème édition du Festival International du film de Venise 
  • Prix du public du Festival International du Film de Toronto
  • 3 Oscar : Meilleur film - Meilleure réalisatrice - Meilleure actrice 

► Distribution

  • Avec FRANCES McDORMAND, DAVID STRATHAIRN, LINDA MAY, SWANKIE
  • Adaptation, réalisation et montage : CHLOÉ ZHAO
  • D’après le livre de JESSICA BRUDER
  • Musique : LUDOVICO EINAUDI
  • Image : JOSHUA JAMES RICHARDS