Publicité

Non, nous ne sommes pas le pire pays à l'Eurovision (mais nos victoires datent un peu)

Par
Le plateau de l'Eurovision 2021 à Rotterdam (Pays-Bas)
Le plateau de l'Eurovision 2021 à Rotterdam (Pays-Bas)
© AFP - Soeren Stache/dpa-Zentralbild/dpa

La finale du concours musical de l'Eurovision avait lieu ce samedi soir, devant un public restreint à Rotterdam, et la France a terminé à la deuxième place. Il faut dire que la victoire nous échappe depuis 44 ans maintenant... Mais on en a quelques-unes d'avance.

"Voilà". Comme des dizaines d'autres avant elle, Barbara Pravi avait pour lourde tâche de tenter de mettre fin à la traversée du désert musicale de la France, et à cette phrase qu'on en a légèrement marre d'entendre : "La France n'a pas gagné l'Eurovision depuis Marie Myriam en 1977".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les bookmakers misaient sur une victoire italienne, et c'est ce qui s'est passé finalement, avec une deuxième place honorable pour la France. Mais c'est bien beau d'être deuxième, il n'y a quand même qu'un seul vainqueur, et ça fait longtemps que nous ne l'avons pas été.

Publicité

On oublie toutefois souvent qu'il y a eu d'autres vainqueurs français avant Marie Myriam, merci pour eux. Au total, la France a remporté 5 victoires depuis la création du concours en 1956, respectivement en 1958, 1960, 1962, 1969 et 1977. Ce qui place l'Hexagone sur la troisième marche du podium, où il est coincé entre le Luxembourg, le Royaume-Uni et depuis peu, les Pays-Bas (vainqueurs en 2019). Avec une victoire ce samedi, on aurait pu être un peu plus à l'aise sur la deuxième marche aux côtés de la Suède (6 victoires au total, dont la dernière en 2015).

Certes, les rabat-joies rappelleront que la dernière victoire française remonte surtout à une époque où l'on ne comptait que 18 pays candidats, et pas 39 comme aujourd'hui. Ils n'ont pas tout à fait tort.

Quand t'es dans le désert

Parmi les pays qui ont remporté au moins une édition, la France fait la troisième plus longue traversée du désert : 44 ans depuis son précédent trophée. C'est un peu moins que Monaco (50 ans sans victoire, la principauté a même fini par lâchement abandonner le concours en 2006) ou l'Espagne (introuvable depuis 52 ans).

"And le vainqueur is..."

Il y a quand même un autre chiffre avec lequel se consoler : sur 65 éditions, 14 ont été remportées par des chansons en langue française. Mais là encore, cette stratégie de la francophonie (renouvelée cette année) ne paye plus depuis un bon moment : la dernière fois, c'était en 1988. La chanteuse s'appelait Céline Dion, et elle représentait la Suisse.

Sans surprise, choisir une chanson anglophone semble être le meilleur choix pour convaincre l'ensemble des pays participants : 31 des 65 vainqueurs chantaient en anglais (ou en anglais et tatar de Crimée, pour la gagnante ukrainienne de l'édition 2016). Notez aussi que depuis 1999, il n'est plus obligatoire de chanter dans l'une de ses langues nationales, ce qui a quelque peu démultiplié les chansons en anglais (17 victoires sur les 21 éditions organisées depuis la fin de cette règle).

On pourra regretter également que ce tableau ne comprenne pas l'islandais, l'annulation du concours de l'Eurovision 2020 ayant privé la meilleure chanson candidate de ces dernières années de sa juste victoire (en toute objectivité).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.