Publicité

Nouveau protocole sanitaire dans les écoles : ce qui change pour les élèves qui font leur rentrée

Par
Les enfants de classe de même niveau pourront de nouveau se mélanger pour manger le midi à cantine.
Les enfants de classe de même niveau pourront de nouveau se mélanger pour manger le midi à cantine.
© Maxppp - Sébastien Botella

À partir de lundi, le masque ne sera plus obligatoire dans la cour de récréation et en sport, un seul autotest sera demandé pour les élèves cas contacts. Les enfants de différentes classes pourront se mélanger à la cantine.

Finis les tests successifs et le masque à la récréation. Le protocole sanitaire est allégé dans les écoles. Il passe du niveau 3 au niveau 2 et concerne tous les élèves qui rentrent de vacances lundi 21 février, ceux de la zone B*. Le port du masque reste néanmoins obligatoire à l'intérieur pour les personnels et les élèves de six ans et plus. 

Cette fois, le ministère de l'Éducation nationale a pris de l'avance. Les nouvelles règles sont connues depuis le 11 février. En janvier, les syndicats avaient reproché au ministre l'annonce d'un nouveau protocole dans la presse, alors que le ministre était en week-end à Ibiza.   

Publicité

Fin du port du masque en extérieur  

Les enseignants et les enfants reverront des sourires dans la cour de récréation. Dès lundi, le port du masque n'est plus obligatoire à l'extérieur. En revanche, il reste de rigueur dans les salles de classe. D'après le ministre de l'Education nationale, le masque ne devrait "très vraisemblablement" plus être obligatoire d'ici à la "fin de l'année scolaire".  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Du sport sans masque  

Les cours de sport se feront à présent sans masque, en extérieur comme en intérieur. Seule exception : s'il s'agit d'un sport de contact. La distanciation des enfants est maintenue. Les élèves peuvent retourner à la piscine.  

Les élèves pourront se mélanger à la cantine  

Le brassage des élèves est de nouveau autorisé dans les espaces communs, comme dans la cour de récréation et à la cantine. Les enfants ne seront plus obligés de manger uniquement avec leurs camarades de classe. Cela permet aussi de ne pas renvoyer de manière systématique les enfants chez eux quand un professeur est absent. Ils peuvent être accueillis dans d'autres classes de même niveau.  

Le nombre d'autotests réduits  

Depuis le retour des vacances de Noël, trois autotests étaient exigés quand un élève était cas contact (à JO, J+2, J+4). Ce protocole était vivement critiqué, que ce soit par les familles ou le corps enseignant, et pas toujours respecté par les parents. À partir du 28 février, il n'y aura plus qu'un seul autotest qui sera demandé, à J+2, a précisé le ministre de l'Éducation nationale.   

Fin des attestations sur l'honneur   

À partir du lundi 21 février, plus besoin de preuve de dépistage, l'attestation sur l'honneur disparaîtra. "Nous serons dans un système de confiance conformément à l'avis du Haut Conseil" de la santé publique a ajouté Jean-Michel Banquer.  

*La zone B regroupe les académies d'Aix-Marseille, Amiens, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Normandie, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Strasbourg.