Publicité

« Perpendiculaire au soleil » de Valentine Cuny-Le Callet, lauréate du Prix BD Fnac France Inter 2023

Par
Extrait de la couverture de Perpendiculaire au soleil
Extrait de la couverture de Perpendiculaire au soleil
- Valentine Cuny-Le Callet - Edition Delcourt

Le nom de la lauréate a été révélé ce 5 janvier 2023 par Rebecca Manzoni, marraine du Prix BD Fnac France Inter, dans son émission "Totémic" sur France Inter.

« Perpendiculaire au soleil » de Valentine Cuny-Le Callet, aux Editions Delcourt a été élu par une commission finale composée de journalistes et de libraires Fnac, parmi les 5 bandes dessinées finalistes préalablement sélectionnées par un jury grand public, sur la base des 20 albums coups de cœur de l’année 2022 des libraires Fnac.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Résumé : En 2016, Valentine Cuny-Le Callet entame une correspondance avec Renaldo McGirth, condamné à mort, incarcéré depuis plus de 10 ans en Floride. Au fil de leurs lettres, des images qu’ils s’échangent, des rares visites, naît le récit graphique de leurs vies parallèles. Le livre questionne avec une intense émotion la brutalité d’un système carcéral, et l’amitié qui surgit, depuis une cellule de 5m2.

Publicité
PERPENDICULAIRE_AU_SOLEIL
PERPENDICULAIRE_AU_SOLEIL
- Édition Delcourt, 2022 — Cuny-Le-Callet

« Perpendiculaire au soleil » est le récit dessiné tiré d’une expérience que j’ai vécue et que je vis encore : ma correspondance et mes rencontres avec Renaldo McGirth, un homme condamné à mort aux États-Unis.

En 2016, à dix-neuf ans, j’ai décidé de m’engager auprès de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture. L’ACAT m’a mise en contact avec Renaldo McGirth, âgé de vingt-huit ans, incarcéré en Floride. Renaldo a été condamné pour meurtre, sur le témoignage de ses deux co-accusés, qui ont obtenu en échange un allègement de peine. Il clame son innocence. De mon côté, j’essaie autant que possible de ne pas me préoccuper de cette question : j'ai la conviction que la peine de mort ne devrait exister sous aucun prétexte.

PERPENDICULAIRE_AU_SOLEIL
PERPENDICULAIRE_AU_SOLEIL
- Édition Delcourt, 2022 — Cuny-Le-Callet

Au fil de notre correspondance, j'ai découvert que Renaldo a une pratique assidue du dessin et de l'écriture, qu'il s'efforce d'enrichir malgré les nombreuses contraintes imposées par la prison. Nos échanges sont rythmés par des évènements parfois douloureux, comme la mort de son meilleur ami, abattu en pleine rue, et des moments heureux, comme les visites de sa petite sœur, à qui il a lu tous les livres pour enfants disponibles dans la salle de visite.

En novembre 2017, j'ai rendu une première visite à Renaldo dans le couloir de la mort. C'est à ce moment-là que j'ai ressenti le besoin de raconter et mettre en images notre amitié. Je voulais en quelque sorte donner à voir l’invisible, cet univers carcéral qui cherche à tout prix à dissimuler ce qui se passe derrière les murs. J'ai proposé à Renaldo de réaliser un récit graphique mêlant nos textes et nos dessins.

PERPENDICULAIRE_AU_SOLEIL
PERPENDICULAIRE_AU_SOLEIL
- Édition Delcourt, 2022 — Cuny-Le-Callet

Bien que Renaldo soit co-auteur de ce livre, seul mon nom figure sur la couverture, à mon grand regret. Aux États-Unis - comme en France - la loi empêche une personne condamnée de tirer un profit financier du récit de son crime. Cette loi est parfois invoquée pour interdire aux condamnés la publication d'écrits autobiographiques, voire fictionnels.

La majeure partie des planches de ce livre sont réalisées au crayon. D’autres, en gravure sur bois, représentent des souvenirs ou des instants imaginés. Quelques planches sont déchirées ou brûlées, pour marquer des silences, ou des éléments que Renaldo et moi considérons comme quasiment indicibles. Renaldo travaille au crayon, au stylo bic, et apporte avec ses gouaches les seuls éléments colorés.

Ses images évoquent les conditions extrêmes dans lesquelles elles ont vu le jour, mais aussi la beauté d'un monde auquel il n'a pas accès. “

Valentine Cuny-Le Callet

PERPENDICULAIRE_AU_SOLEIL
PERPENDICULAIRE_AU_SOLEIL
- Édition Delcourt, 2022 — Cuny-Le-Callet

Au-delà du témoignage autobiographique, ce récit explore avec une émotion intense la brutalité d’un système carcéral, la représentation des victimes, et la ténacité avec laquelle les condamnés cherchent à construire leur vie, depuis une cellule de cinq mètres carrés.

PERPENDICULAIRE_AU_SOLEIL
PERPENDICULAIRE_AU_SOLEIL
- Édition Delcourt, 2022 — Cuny-Le-Callet

UN IMPORTANT DISPOSITIF DE MISE EN AVANT DANS LES MAGASINS FNAC ET SUR FRANCE INTER

Pendant tout le mois de janvier et à l’occasion du "Mois de la BD", la bande dessinée est mise à l’honneur dans tous les magasins Fnac et sur Fnac.com. Au lendemain de la remise du Prix BD Fnac France Inter, l’auteur lauréat bénéficiera d’une mise en avant de son ouvrage à la Fnac.

Sur France Inter, il sera reçu dans les programmes et soutenu par une campagne promotionnelle.

LA FNAC, FRANCE INTER ET LA BD…

À la Fnac, l’histoire de la bande dessinée commence dès 1974 avec l’inauguration de la première librairie de l’enseigne, au sein de la Fnac Montparnasse.

Avec plus de 9,5 millions de BD vendues chaque année, la Fnac, premier libraire de France, a largement contribué à la promotion du genre, à travers de nombreuses actions de prescription, des rencontres avec les plus grands auteurs, des ateliers, des expositions ou des rétrospectives en hommage aux maîtres de la BD.

À France Inter, la BD se glisse depuis toujours dans ses programmes tantôt dans la matinale de  Nicolas Demorand et Léa Salamé, tantôt chez  Rebecca Manzoni Charline Vanhoenacker Emmanuel Khérad ou dans les rendez-vous d’information de la rédaction ( Bulles de BD de Laetitia Gayet,  La leçon de dessin par Anne Douhaire...).

France Inter, forte de ses presque 7 millions d’auditeurs, donne toute l’année la parole aux auteurs, aux dessinateurs, aux éditeurs et va plus loin encore en soutenant chaque année des rendez-vous incontournables ou des sorties d’albums.

Partenaire du meilleur de la BD et du roman graphique, France Inter réaffirme ainsi sa position de média prescripteur comme elle le fait dans le domaine du cinéma, des séries TV, du théâtre et de la musique.

► Plus d’informations sur  www.prixbdfnacfranceinter.com

#PrixBDFnacFranceInter

Bulles de BD
3 min